vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Informatique > Sécurité Informatique > Messagerie instantanée : le cabinet Gartner met en garde les (...)

Messagerie instantanée : le cabinet Gartner met en garde les entreprises

Sekine Coulibaly, Vulnerabilite.com

samedi 30 juin 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Une étude menée par le cabinet Gartner pointe la nécessité pour les entreprises de se pencher sur les problèmes de sécurité occasionnés par la messagerie instantanée (IM). Le phénomène explose mais la sécurité ne suit pas le mouvement ...

D’ici fin 2011, les analystes voient la messagerie instantanée devenir la solution de choix pour les communications vocales, vidéo et écrites. La part d’utilisateurs en entreprise, actuellement de l’ordre de 25%, pourrait ainsi passer à cette date à près de 95%. Le phénomène est comparable à l’arrivée de l’email en entreprise dans les années 1990. Le marché de l’Instant Messaging (IM) est en pleine croissance et devrait atteindre 688 millions de dollars en 2010 alors qu’il représente 267 millions aujourd’hui.

Fort de ce constat et d’une récente étude menée par le cabinet, David Mario Smith, chercheur analyste pour Gartner, met les entreprises en garde. Il pointe notamment le risque posé par l’archivage automatique des conversations qui expose l’entreprise à des litiges avec ses salariés. La sécurité intrinsèque des logiciels de messagerie instantanée est également à prendre en compte. En effet, il n’est pas rare de voir la presse relayer la découverte de vulnérabilités dans ce type d’outils de communication. Par ailleurs, l’Instant Messaging (IM) permettant aux utilisateurs de distribuer rapidement des informations critiques à toute ou partie de l’entreprise (et à l’extérieure), il faut bien évidemment être au fait des problèmes de confidentialité que cela implique.

La messagerie instantanée devenant un maillon inévitable de l’infrastructure IT, Smith recommande aux entreprises de mettre en place des solutions logicielles appropriées et ainsi que des règles d’utilisation et processus pour rendre le service plus sûr. D’après le Burton Group, seulement 5% des entreprises équipées en logiciels de messagerie instantanée auraient pris la peine de mettre en place des solutions de sécurité dédiées ...


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :