jeudi 19 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > McLaren : un responsable technique suspendu pour espionnage

McLaren : un responsable technique suspendu pour espionnage

AFP

mercredi 4 juillet 2007, sélectionné par Spyworld

McLaren-Mercedes a annoncé mardi avoir suspendu un « haut responsable technique » qui aurait reçu des informations de la part d’un employé de l’écurie adverse Ferrari, selon des accusations de l’équipe italienne de F1.

« McLaren a appris ce 3 juillet 2007 qu’un haut responsable de son organisation technique faisait l’objet d’une enquête de Ferrari qui l’accuse d’avoir reçu des informations (en provenance de la Scuderia), explique l’écurie britannique dans un communiqué. L’équipe a appris que cet individu avait personnellement reçu un dossier contenant des informations techniques de la part d’un employé de Ferrari fin avril. »

Tout en affirmant que « McLaren n’est absolument pas impliquée dans cette affaire et condamne un tel comportement », l’écurie souligne qu’elle « coopérera totalement à l’enquête ».

« L’individu », dont l’identité n’est pas révélée, « a été suspendu pendant le déroulement de cette enquête fouillée et en bonne et due forme », ajoute le communiqué, soulignant qu’il n’y aurait « aucun autre commentaire » concernant l’affaire.

Ferrari a par ailleurs saisi la justice contre un de ses anciens responsables technique Nigel Stepney, qui est soupçonné de sabotage.

Selon le site Internet autosport.com, Ferrari s’est séparé de Stepney au terme d’une procédure disciplinaire interne.

Fin avril, un tribunal de Modène avait déclaré « coupables d’espionnage industriel » deux ex-employés de Ferrari, Mauro Iacconi et Angelo Santini, passés de la Scuderia à l’équipe japonaise Toyota, selon autosport.com.

Toyota s’était séparée de ces deux employés avant que l’affaire ne soit rendue publique, selon la même source.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :