vendredi 20 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > L’Allemagne reste sur ses gardes face au terrorisme

L’Allemagne reste sur ses gardes face au terrorisme

7sur7.be

mercredi 4 juillet 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le secrétaire d’Etat allemand à l’Intérieur August Hanning a affirmé ce mardi à Rabat que son pays était visé par la menace terroriste et a reconnu qu’il n’existait pas de protection totale contre ce fléau.

Messages d’alerte

"L’Allemagne est menacée par le terrorisme, mais il est difficile de dire de quelle manière seront perpétrés les attaques, car ce qui fait la spécificité de la menace terroriste, c’est qu’on sait rarement quel sera le mode opératoire choisi", a-t-il affirmé. Le ministre, qui achève mercredi une visite de trois jours au Maroc, a souligné que les autorités allemandes "faisaient tout pour éviter que des attentats se produisent, mais il faut être réaliste, nous ne pouvons pas assurer une sécurité à 100 pour cent", a-t-il souligné. Il a en outre précisé que "ces dernières semaines, nous avons reçu des messages d’alerte sur une menace planant sur les soldats, les diplomates et les ONG allemands se trouvant en Afghanistan".

Deux ressortissants introuvables

Près de de 3.000 soldats du contingent allemand sont stationnés dans le nord de l’Afghanistan dans le cadre de la Force internationale d’assistance à la sécurité (Isaf) dirigée par l’Otan. Il a également fait état de "menaces ouvertes adressées par des messages vidéo et ces derniers temps, nous avons reçu un message dans le cadre d’un enlèvement d’Allemands en Irak selon lequel l’Allemagne est une cible concrète pour les terroristes". L’Allemagne est sans nouvelles de deux de ses ressortissants détenus en Irak, depuis le 6 février. Concernant les récents attentats en Grande-Bretagne, M. Hanning a souligné qu’ils portaient la marque d’Al-Qaïda. "L’évaluation finale montrera s’il y a eu des liens étroits avec Al-Qaïda, mais à première vue, le fait que les attentats étaient prévus simultanément ressemble à d’autres attaques perpétrées par Al-Qaïda", a-t-il dit.

Coopération avec le Maroc

"En outre, les attaques à la voiture piégée, nous en voyons tous les jours en Irak et aussi en Afghanistan. Il s’agit d’un mode opératoire utilisé par Al-Qaïda", a-t-il noté. Interrogé sur sa visite au Maroc, le ministre a indiqué être venu "pour approfondir la coopération entre les autorités compétentes en matière de sécurité. Il existait déjà un groupe de travail germano-marocain que nous avons réactivé". M. Hanning a précisé que l’immigration illégale et le terrorisme avaient été à l’ordre du jour. "Il y a des Marocains qui vivent en Allemagne et nous avons constaté que certains sont associés à des groupes terroristes et se lancent dans des recrutement pour des attentats. Voila pourquoi, nous souhaitons coopérer plus étroitement avec les autorités du Maroc". Près de 90.000 Marocains vivent en Allemagne auxquels s’ajoutent 40.000 ayant la double nationalité.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :