lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > France > Sarkozy demande un plan de "grande ampleur" de vidéosurveillance

Sarkozy demande un plan de "grande ampleur" de vidéosurveillance

AP

mercredi 4 juillet 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Après les attentats déjoués en Grande-Bretagne, le chef de l’Etat français demande au gouvernement de mener "rapidement une réflexion" sur la mise en place d’un "plan de grande ampleur de caméras en France".

Après les attentats déjoués ou commis à Londres et Glasgow, Nicolas Sarkozy a demandé mercredi 4 juillet au gouvernement d’étudier "rapidement" la possibilité de mettre en place en France un "plan de grande ampleur" de vidéosurveillance sur le modèle britannique. Le chef de l’Etat "a demandé au gouvernement de travailler sur ce sujet", a expliqué le porte-parole du gouvernement, Laurent Wauquiez, lors du compte-rendu du conseil des ministres. "Cette vague d’attentats (en Grande-Bretagne) doit nous amener à réenclencher rapidement la réflexion au niveau du gouvernement", a estimé le président, selon Laurent Wauquiez.

"En Angleterre, vous avez un système de caméras qui sont réparties sur le territoire, et notamment sur les lieux sensibles, qui permettent d’assurer mieux la sécurité du territoire et le but c’est qu’on ait rapidement une réflexion là-dessus pour voir dans quelle mesure ce système peut permettre ou non d’améliorer la sécurité en France", a expliqué Laurent Wauquiez.

"Alerte maximale"

Nicolas Sarkozy a donc demandé à ses ministres, à commencer par la ministre de l’Intérieur Michèle Alliot-Marie, de "regarder de près ce dispositif de caméras de grande ampleur" et "rapidement", afin de lui "faire des propositions".

Mardi, François Fillon avait indiqué que "tous les services qui sont destinés à lutter contre le terrorisme sont en alerte maximale", même s’"il n’y a pas de menace précise à l’encontre de la France". Le Premier ministre a également relevé les "résultats assez efficaces" donnés par le réseau de télésurveillance britannique, sans dire toutefois lesquels. Le plan Vigipirate est toujours au rouge, troisième niveau sur les quatre que compte cette échelle, le degré le plus élevé étant l’écarlate.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :