vendredi 20 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > "Secrets de moudjahidins", le programme de cryptage des terroristes

"Secrets de moudjahidins", le programme de cryptage des terroristes

G. M., le Figaro

vendredi 6 juillet 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Pour étendre son réseau, al-Qaida a mis au point un logiciel élaboré de chiffrement des messages sur les sites djihadistes.

APRÈS plusieurs revers, la mouvance terroriste cherche à sécuriser sa communication interne, condition indispensable à la réussite de ses attentats à travers le monde. « Al-Qaida fait face actuellement à des difficultés de communication », affirme un responsable de la lutte antiterroriste à Paris. En Algérie ou en Irak, de nombreux cadres ont été arrêtés, porteurs de lettres destinées à des opérationnels sur le terrain, et dont le contenu a donc été éventé. Conséquence : al-Qaida en revient aux consignes orales, délivrées par des messagers assermentés. « Même si cela reste difficile d’échapper aux nombreux contrôles terrestres, quand on va du Pakistan jusqu’au Sahel, ces messagers sont encore le moyen le plus sûr d’acheminer des consignes à la base », poursuit ce responsable.

Pour échapper aux grandes oreilles américaines, la mouvance terroriste a également perfectionné son système de cryptage des messages téléphoniques, via des codes sophistiqués, qui n’ont plus rien à voir avec ceux qu’utilisaient les membres du GIA algérien dans les années 1990. « Ils savent que la moindre erreur se paie cash », constate cet expert antiterroriste. D’où d’actuelles recherches en matière de stéganographie, c’est-à-dire la diffusion de messages dissimulés dans des images. « C’est une de nos principales préoccupations, ajoute un responsable du renseignement, car ce type de communication est très difficile à décrypter. »

Enfin - et c’est certainement l’avancée la plus importante -, après des années d’efforts, al-Qaida aurait mis au point un logiciel permettant de sécuriser les échanges en arabe sur les réseaux électroniques, dédiés à l’idéologie djiahdiste. Appelé « Secrets de moudjahidins, ce programme de chiffrement est disponible depuis janvier sur les forums clandestins proches de l’organisation terroriste. Après avoir analysé ce programme, l’Américain Jim Melnick, de la société de sécurité VeriSign, livre son diagnostic au Figaro : « Il s’agit d’un programme sécurisé qui garantit l’anonymat de ses utilisateurs », en premier lieu les groupes djihadistes en Irak et l’ex-GSPC algérien, rebaptisé dernièrement « al-Qaida au Maghreb islamique ». L’avantage de ce logiciel, appelé à toucher un large public, est que « son utilisateur n’a pas besoin d’ordinateur portable, mais d’une simple clé USB, il peut opérer depuis un café Internet, sans laisser de trace », poursuit Melnick. « Secrets de moudjahidins » combine un savant système de cryptage symétrique et asymétrique qui assure un cloisonnement maximum des échanges entre l’émetteur et le destinataire. De nombreux services de renseignements et officines privées s’arrachent les cheveux pour le « cracker ».

« Djihad médiatique » sur le Net

Indispensable à l’extension de l’idéologie terroriste, le « djihad médiatique » se nourrit des « exploits », retransmis sur le Net, des centaines de kamikazes qui se sont lancés à l’assaut des convois de soldats américains en Irak depuis quatre ans. Mais en matière de communication, al-Qaida se montre soucieux également de l’image qui est donnée de son « combat ». Ainsi depuis plusieurs mois, sa branche irakienne ne médiatise-t-elle plus les égorgements d’otages qu’elle détient, ni des « policiers collabos des Américains » qu’elle capture. Al-Qaida en Irak abat désormais ses victimes d’une balle dans la tête. Après des protestations émises sur les sites djihadistes par des oulémas, Ayman al-Zawahiri aurait ordonné l’arrêt de ces égorgements, du moins ceux diffusés sur le Net.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :