mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Maroc : Niveau d’alerte maximum

Maroc : Niveau d’alerte maximum

Michel Zerr, RFI.fr

samedi 7 juillet 2007, sélectionné par Spyworld

logo

A l’issue d’une réunion à Rabat de responsables de la police, des services de renseignement et des forces paramilitaires, le ministère de l’Intérieur a annoncé vendredi soir sa décision de relever au maximum le seuil d’alerte en matière de menace terroriste, pour répondre à une « actuelle menace terroriste avérée ».

Si les autorités marocaines ont décidé ces dernières 24 heures de relever au maximum le seuil d’alerte de menaces terroristes, c’est tout simplement parce-que des informations en provenance des services de renseignements occidentaux font aujourd’hui état d’actions en préparation dans la région, et plus précisément au Maroc.

La dernière réunion de l’ensemble de l’appareil sécuritaire marocain remonte à février dernier, soit un mois avant qu’un kamikaze ne déclenche sa charge explosive dans un cybercafé de Casablanca, une tentative suivie une semaine plus tard par une série d’opérations-suicide dans la capitale économique du Maroc. Les services de sécurité du Maroc sont donc en état d’alerte quasi maximale depuis le début de l’année, depuis que le GSPC Algérien (le groupe salafiste pour la prédication et le combat) a pris l’appellation d’« Al-Qaïda au Maghreb », avec pour objectif de recruter de futur djihadistes pour rejoindre la guérilla en Irak, mais également de réorganiser l’ensemble des Salaphistes recrutés en Algérie, au Maroc, en Tunisie, et en Mauritanie.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :