jeudi 19 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > La Défense japonaise veut jouer un rôle plus actif en matière de maintien (...)

La Défense japonaise veut jouer un rôle plus actif en matière de maintien de la paix et renforcer son système de défense anti-missile

Xinhua

samedi 7 juillet 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Dans son livre blanc, la Défense japonaise a indiqué vendredi que Tokyo a l’intention de jouer un rôle plus actif dans les activités de maintien de la paix et de renforcer son système de défense anti-missile.

Le rapport annuel, approuvé par le cabinet, est le premier du genre depuis que l’ancienne Agence de défense japonaise a été transformée en ministère en janvier, au moment où les activités internationales de coopération en matière de paix sont devenues une des principales missions des Forces d’auto-défense (SDF)

Pour être plus actives dans les missions internationales de maintien de la paix, les SDF amélioreront l’éducation et les mécanismes de formation, tiendront les forces prêtes et renforceront les capacités de transport, a indiqué le livre blanc.

Une nouvelle unité de réponse rapide sera mise en place, a-t-il annoncé.

La Défense japonaise a également exprimé beaucoup d’inquiétude face aux activités nucléaires de la République populaire démocratique de Corée et des progrès en matière de missiles, qui est pour la Défense japonaise "un facteur grave de déstabilisation pour l’ensemble de la région de l’est de l’Asie."

Le document a souligné l’importance de l’amélioration du système de défense anti-missile, notamment des capacités des destroyers Aegis et des missiles intercepteurs Patriot, ainsi que du nouveau système de radar d’alerte anticipée. Pour réaliser ces objectifs, le Japon attribuera cette année plus de 157 milliards de yens (soit environ 1,28 milliard de dollars américains) au budget de dépense de la Défense, qui représente 4 800 milliards de yens (soit envrion 39 milliards de dollars).


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :