lundi 16 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Algérie : un journaliste condamné pour espionnage au profit (...)

Algérie : un journaliste condamné pour espionnage au profit d’Israël

AFP

dimanche 8 juillet 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Un journaliste algérien accusé d’espionnage au profit d’Israël a été condamné à 10 ans de prison samedi soir par le tribunal criminel de Tizi Ouzou (110 km à l’est d’Alger) siégeant à huis-clos, ont annoncé des avocats de la défense.

Un policier, qui comparaissait dans la même affaire et dont l’identité n’a pas été communiquée, a été acquitté

C’est la première fois qu’en Algérie, un tribunal condamne un ressortissant algérien pour espionnage en faveur d’Israël.

Said Sahnoun, 44 ans, journaliste en Côte d’Ivoire au moment des faits, était accusé d’avoir recueilli et fourni des informations à caractère militaire sur l’Algérie et certains pays arabes au Mossad, les services secrets israéliens.

Il était en contact depuis 1992 avec l’ambassade d’Israël à Abidjan et avait effectué un stage de journalisme et communication en Israël au sein d’une délégation d’étudiants étrangers comprenant des ressortissants arabes, selon la défense.

M. Sahnoun avait été arrêté en 2005 aux Maroc et livré aux autorités algériennes. Les avocats de la défense n’ont pas été autorisés à rendre public le contenu de l’arrêt de renvoi.

Le procès avait commencé devant le tribunal militaire de Blida (sud) qui s’était déclaré incompétent et avait renvoyé le dossier devant le tribunal criminel se Tizi-Ouzou.

Le tribunal n’a retenu aucune charge contre le policier, cité par ses seules initiales T.A, 31 ans, qui, selon l’accusation fournissait des informations à Saïd Sahnoun.

Le procureur avait requis 10 ans de prison contre ce policier et 20 ans contre le journaliste.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :