dimanche 17 décembre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Maroc : Des renseignements concordants font état de menaces terroristes (...)

Maroc : Des renseignements concordants font état de menaces terroristes contre le Maroc

Larbi Bouhamida, Allafrica.com

dimanche 15 juillet 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Les forces de sécurité en état d’alerte maximum pour faire face à d’éventuels attentats terroristes. "Des renseignements concordants parvenus au ministère de l’Intérieur au cours des derniers jours font état d’une menace assez grave d’attaques terroristes dont le Maroc serait la cible", a déclaré vendredi Mohieddine Amzazi, wali, Directeur général des affaires intérieures au ministère de l’Intérieur.

Cette déclaration intervient après la réunion à laquelle ont été convoqués tous les walis et responsables de sécurité par Chakib Benmoussa, ministre de l’Intérieur en présence de Fouad Ali Al Himma, ministre délégué à l’Intérieur.

"Cette réunion avait principalement pour objet d’évaluer la nature de cette menace, son degré de gravité, et d’adapter le plan d’alerte à ce degré de gravité", a souligné Mohieddine Amzazi.

La réunion avait également pour but de "prospecter les moyens d’améliorer davantage la coordination entre les services de sécurité et l’administration territoriale et de lancer un appel à la population pour plus de mobilisation". Le rôle fondamental et essentiel joué par la population dans la lutte contre le phénomène terroriste s’est avéré d’un grand apport lors des derniers attentats perpétrés à Casablanca en avril et mars derniers. La nature des attaques et en quoi elle consistent, n’a pas été précisé. Mais apparemment, ces menaces émanent de la branche maghrébine d’al-Qaïda.

D’un autre côté, les deux responsables marocains ont reçu samedi 7 juillet Mme Frances Fragos Townsend, Assistante du Président des Etats-Unis d’Amérique pour la Sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme. Cette réunion s’inscrit dans le cadre de la coopération sécuritaire et les moyens de lutter en commun contre le terrorisme pour la sécurité et la stabilité des deux pays.

Récemment, les responsables sécuritaires marocains ont multiplié les contacts avec leurs homlogues occidentaux. Le chef du FBI américain Robert S. Mueller a effectué dernièrement une visite au Maroc à l’instar du secrétaire d’Etat allemand à l’Intérieur, August Hanning, pour parler de coopération contre le terrorisme.

La dernière alerte rouge a eu lieu mars dernier à Casablanca qui avait été le théâtre d’incidents le 11 mars, et les 10 et 14 avril à Hay Farah, Sidi Moumen et Boulevard Moulay Youssef quand six kamikazes se sont fait exploser et un septième abattu par la police avant de pouvoir actionner sa ceinture d’explosifs.

Un policier avait été tué et 45 personnes blessés, dont neuf grièvement.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :