vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > L’ancien patron des RG japonais inculpé pour escroquerie

L’ancien patron des RG japonais inculpé pour escroquerie

AFP

mercredi 18 juillet 2007, sélectionné par Spyworld

logo

L’ex-chef des services de renseignement japonais, Shigetake Ogata, a été inculpé pour avoir tenté d’escroquer les dirigeants de la communauté nord-coréenne à Tokyo, considérés comme les représentants de Pyongyang au Japon. Ogata, 73 ans, est directement impliqué dans une rocambolesque affaire de rachat frauduleux du siège de l’amicale des Nord-Coréens au Japon, un bel immeuble situé au coeur de Tokyo.

Ce bâtiment était devenu de facto l’ambassade de la Corée du Nord au Japon en l’absence de relations diplomatiques entre les deux pays. Shigetake Ogata a admis en juin qu’une société immobilière lui appartenant avait racheté l’immeuble, QG de l’amicale Chongryon, représentant les résidents coréens au Japon favorables au régime communiste de Pyongyang.

Le bâtiment a été acquis par Ogata pour 3,5 milliards de yens (21,9 millions d’euros) après avoir été mis en vente par la Chongryon. Non seulement Ogata, ancien magistrat, n’aurait jamais eu l’intention de payer la transaction mais il est aussi accusé d’avoir extorqué près d’un demi-milliard de yens à l’association nord-coréenne.

Ogata fut patron de l’Agence de renseignement et de sécurité publique japonaise, chargé à ce titre de surveiller les activités « subversives » et notamment celles des agents nord-coréens infiltrés au Japon.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :