mardi 24 octobre 2017

Accueil du site > Technologie > Schneider met la main sur le numéro un mondial de la vidéosurveillance

Schneider met la main sur le numéro un mondial de la vidéosurveillance

Bertrand Braux, 01net

vendredi 3 août 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Pour 1,5 milliard de dollars, le français s’offre Pelco, spécialiste américain de la vidéosurveillance aux 506 millions de chiffre d’affaires.

Décidément, le français Schneider Electric (Euronext code SU) aime bien faire ses emplettes aux Etats-Unis. Voilà que, six mois après la finalisation du rachat du spécialiste des onduleurs American Power Conversion pour 6 milliards de dollars, le constructeur de matériel électrique et d’automates met une nouvelle fois la main au portefeuille pour acheter la société californienne Pelco, considérée comme le numéro un mondial de la vidéosurveillance.

Le montant de la transaction a été fixé à 1,5 milliard de dollars (1,12 milliard d’euros). Soit environ trente fois le résultat opérationnel, ce qui peut paraître élevé pour cette société qui réalise un chiffre d’affaires mondial de 506 millions de dollars (369,4 millions d’euros) à travers cent trente pays.

Un portefeuille complet d’équipements

Pelco commercialise des solutions complètes de visioconférence, de l’appareillage urbain aux caméras, en passant par les postes de contrôle et les passerelles de connexion. Pour l’instant, trois quarts de ses ventes sont réalisés aux Etats-Unis, ce qui explique qu’il soit encore assez mal connu en Europe.

Le groupe Schneider Electric, qui n’avait jusque là aucune activité dans le domaine de la vidéosurveillance, justifie cette acquisition par l’énorme potentiel que comporte ce marché en raison de la lutte contre le terrorisme, d’une part, et par les synergies obtenues à court terme, d’autre part. Il assure que ce rachat augmentera le bénéfice par action dès le premier exercice (opération relutive).


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :