vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Al-Qaïda menace tous azimuts ambassades et consulats occidentaux

Al-Qaïda menace tous azimuts ambassades et consulats occidentaux

AFP

dimanche 5 août 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le réseau terroriste d’Al-Qaïda, par la voix d’un Américain converti à l’islam, a menacé avec virulence d’attaquer partout dans le monde et en particulier dans le Golfe les ambassades et consulats occidentaux, dans une vidéo mise en ligne dimanche.

La menace figure dans un montage de près de 80 minutes réalisé par "as-Sahab", présenté comme le principal organe médiatique du réseau. Elle est proférée par Adam Yahiye Gadahn, alias "Azzam l’Américain", un Californien converti à l’islam et qui épousé la cause d’Oussama ben Laden.

"Nous devons continuer à vous cibler à l’intérieur et à l’étranger comme vous êtes en train de nous viser à l’étranger et chez nous", a lancé Adam Gadahn, une barbe noire fournie et la tête couverte d’un keffieh à damiers blanc et rouge.

"Les nids d’espions, les centres de commandement et de contrôle militaires à partir desquels vous avez planifié vos agressions contre l’Afghanistan et l’Irak, et qui continuent à fournir un soutien vital moral, militaire, matériel et logistique à la +Croisade+, continuent d’être des cibles légitimes pour les courageux musulmans", a ajouté Adam, en anglais.

"Le seul moyen de traiter avec ces nids d’espions et de saboteurs lorsqu’ils refusent de se retirer de leur propre gré, c’est de les chasser par la force", a-t-il menacé.

Cet Américain, converti à l’islam en 1995, a déjà menacé à plusieurs reprises des pays occidentaux.

Le 29 mai, il avait sommé les Etats-Unis de retirer leurs forces militaires de tous les territoires musulmans, sous peine de connaître "des horreurs" qui leur feraient oublier les attentats du 11 septembre 2001.

En septembre 2005, il avait menacé Los Angeles et Melbourne d’attentats par Al-Qaïda.

Adam Yahiye Gadahn, né le 1er septembre 1978, a quitté les Etats-Unis pour le Pakistan en 1998, selon les données de la police fédérale (FBI).

L’enregistrement comporte notamment des extraits d’anciens discours de Ben Laden exhortant ses partisans au martyre, et de son bras droit Ayman al-Zawahiri, exhortant les Pakistanais à se "révolter" contre leur président, Pervez Musharraf, après le récent assaut donné contre la Mosquée rouge d’Islamabad.

Il contient aussi le testament du kamikaze qui avait perpétré en mars 2006 un attentat suicide à la voiture piégée devant le consulat des Etats-Unis à Karachi. L’attentat, commis deux jours avant une visite du président américain George W. Bush au Pakistan, avait fait cinq morts, dont un diplomate américain.

La vidéo est par ailleurs émaillée de séquences d’attentats revendiquées par Al-Qaïda, dont ceux contre des ambassades américaines en Afrique en 1998, le World Trade Center en 2001, Madrid en 2003 et Londres en 2005.

Pendant ce temps, la voix "off" voue aux gémonies les missions diplomatiques occidentales dans les pays musulmans, qualifiées de "repaires d’espions et de conspiration et qui doivent être visées à l’aide de toutes les armes disponibles".

"Ces ambassades sont des objectifs militaires. Les ambassadeurs sont en fait des espions. Leur vie et leurs biens sont désormais des cibles légitimes pour les musulmans. Tuer ces infidèles est désormais un devoir religieux. L’idée d’immunité diplomatique n’a pas sa place dans la charia" (loi islamique), tonne la voix.

"Vos ambassades et vos consulats au Qatar, au Koweït, à Ryad (Arabie saoudite) et à Bahreïn vous ont apporté un soutien total dans votre invasion de l’Irak", dit-elle à l’adresse des "croisés".

Ces nouvelles menaces, d’une virulence sans précédent, coïncident avec la diffusion sur des sites islamistes de spéculations sur une éventuelle vague d’attaques planifiées par Al-Qaïda contre des objectifs notamment pétroliers dans le Golfe.

"Azzam l’Américain", un Californien converti à l’islam et qui épousé la cause d’Al-Qaïda, dans une vidéo en septembre 2006 - (AFP/Archives)


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :

1 Message