dimanche 17 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > Le Pentagone dément le survol de Guam par des bombardiers russes

Le Pentagone dément le survol de Guam par des bombardiers russes

Reuters

vendredi 10 août 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Aucun bombardier russe n’a volé près de Guam ou suffisamment près d’un navire américain pour que l’aviation américaine soit amenée à réagir, a déclaré le Pentagone, démentant les allégations d’un général russe selon lesquelles des bombardiers russes ont survolé le territoire américain.

Deux appareils russes ont été repérés mercredi volant en direction de l’île de Guam, dans le Pacifique. Mais ils ne s’en sont pas approchés suffisamment pour que l’aviation américaine ait à les intercepter, a déclaré Chito Peppler, porte-parole du Pentagone.

Un autre responsable de la Défense a déclaré que les bombardiers russes se trouvaient à 500 km environ de Guam et à 160 km environ d’avions américains qui effectuaient un vol d’entraînement dans la région.

Le général Pavel Androssov, chef des missions à longue distance au sein de l’armée de l’air russe, avait déclaré jeudi que les bombardiers stratégiques russes avaient repris leurs habitudes de la Guerre froide et effectuaient à nouveau des missions à longue distance au-dessus de zones dépendant de l’Otan ou des Etats-Unis.

Un bombardier russe a survolé mercredi la base militaire américaine de l’île de Guam, dans l’océan Pacifique, et "échangé des sourires" avec les pilotes américains qui ont aussitôt décollé pour le suivre, avait déclaré le général Androssov lors d’une conférence de presse.

Guam abrite le commandement de la marine américaine dans le Pacifique.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :