mardi 24 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Le Japon va développer son propre chasseur furtif d’ici 5 (...)

Le Japon va développer son propre chasseur furtif d’ici 5 ans

AFP

lundi 13 août 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le ministère nippon de la Défense a décidé de développerd’ici cinq ans un chasseur furtif de nouvelle génération, qui sera le premier avion de chasse conçu par le Japon depuis la fin des années 1970, selon le quotidien Tokyo Shimbun.

Tokyo aurait souhaité acquérir des chasseurs américains de dernière génération F-22 Raptor, capables de tromper les radars en volant à 1,8 fois la vitesse du son, afin de remplacer sa flotte vieillissante de F-15.

Mais la législation américaine prohibant pour le moment l’exportation des F-22, le ministère japonais de la Défense a choisi de développer son propre appareil, avec l’objectif de réaliser un premier essai en vol d’ici cinq ans.

Les chasseurs américains F-15, qui constituent le fer de lance de la défense aérienne du Japon, sont fabriqués sous licence dans l’Archipel.

Selon la presse japonaise, les fonds nécessaires au développement d’un chasseur furtif seront inscrits dans les demandes de crédits formulés par le ministère de la Défense dans le cadre du budget 2008-2009.

Le ministère de la Défense a confirmé qu’il était "en train d’étudier un projet de furtivité". Si ce projet se concrétise, il s’agira du premier avion de combat mis au point par le Japon depuis le Mitsubishi F-1, qui avait volé pour la première fois en 1978 et dont les 77 exemplaires ont presque tous été retirés du service.

En vertu de sa Constitution pacifiste de 1947, le Japon a renoncé "pour toujours" à faire la guerre et ne peut donc en théorie se doter de capacités offensives. Ce qui n’empêche pas les "Forces d’autodéfense" (FAD, le nom officiel de l’armée japonaise) d’être une des forces militaires les mieux équipées du monde.

Selon la presse nippone, le Japon espère, en réalisant un prototype de chasseur furtif, expérimenter ses propres technologies dernier cri et gagner du poids dans ses négociations pour l’achat d’avions de chasse américains.

En février dernier, sur fond de tension entre le Japon et la Corée du Nord, les Etats-Unis avaient démontré leur soutien à Tokyo en envoyant des chasseurs F-22 Raptor dans l’Archipel pour leur premier déploiement à l’étranger.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :