dimanche 17 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > L’ex-KGB cite un agent britannique présumé qui recruterait en (...)

L’ex-KGB cite un agent britannique présumé qui recruterait en Russie

RTLinfo.be

mercredi 15 août 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le FSB (ex-KGB) a accusé mercredi un Britannique, présenté comme diplomate à Tallinn et officier traitant pour les services spéciaux britanniques, d’avoir cherché à recruter un agent russe par l’intermédiaire d’Alexandre Litvinenko, tué en novembre dernier.

"Au cours de l’enquête judiciaire sur les signes d’activité d’espionnage des services britanniques du Mi-6 contre la Russie, le témoin Viatcheslav Jarko a identifié un agent du Mi-6", a déclaré un porte-parole du FSB cité par l’agence Interfax. Selon le FSB, cet officier traitant britannique était connu des services secrets russes pour son rôle dans l’affaire d’un officier de l’armée russe condamné en 2006 à 13 ans de prison pour espionnage en faveur de la Grande-Bretagne. Les services secrets russes affirment que l’agent britannique utilisait un faux nom, "Antonio Alvarez de Idalgo", et se faisait également appeler "Paul", mais que son vrai nom est Pablo Miller. "Dans la réalité, c’est un officier traitant du Mi-6 qui travaille à Tallinn depuis 1999 sous couverture de 1er secrétaire de l’ambassade de Grande-Bretagne" en Estonie, selon le porte-parole du FSB. Le "témoin" évoqué, Viatcheslav Jarko, était apparu fin juin dans la presse russe pour accuser Alexandre Litvinenko de l’avoir mis en contact avec des agents du Mi-6.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :