mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > Washington craint la montée en puissance chinoise dans la guerre des (...)

Washington craint la montée en puissance chinoise dans la guerre des étoiles

AFP

mercredi 15 août 2007, sélectionné par Spyworld

logo

La Chine pourrait être en mesure de menacer des satellites militaires américains d’ici à environ trois ans, a mis en garde mardi un haut responsable militaire américain au cours d’une conférence à Huntsville (Alabama).

« Il n’est pas inconcevable que d’ici à environ trois ans » la Chine puisse faire pratiquement jeu égal avec les États-Unis dans le domaine spatial militaire, a affirmé le général Kevin Campbell du SMDC (Space and Missile Defense Command).

Selon ce général, la fin de la suprématie américaine dans l’espace pourrait menacer les systèmes de communication utilisés par l’armée.

L’appareil militaire américain repose beaucoup sur les satellites.

Le 11 janvier, la Chine a réussi à détruire un de ses satellites en utilisant un missile.

La Chine estime depuis longtemps que les nombreux satellites américains d’espionnage électronique, de surveillance radar, d’observation infra rouge ou tout simplement d’écoute, qui la survolent en permanence, représentent une menace directe.

À l’inverse, pour Washington, cette surveillance, qui ne vise pas que la Chine, n’est qu’une précaution face à un adversaire potentiel en plein essor économique et militaire.

Même si Pékin considère son programme de recherche antisatellitaire comme purement défensif, il a été perçu comme déstabilisant voire offensif par d’autres États.

Le Traité de l’Espace de 1967 interdit sa militarisation, la mise en place d’armes nucléaires ou toute autre forme d’arme de destruction massive sur l’orbite terrestre, leur installation sur la Lune ou leur stockage dans l’espace. Mais le Traité n’interdit pas d’abattre un satellite.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :