dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > ABM : une menace pour "tout le continent eurasien" (Ahmadinejad)

ABM : une menace pour "tout le continent eurasien" (Ahmadinejad)

RIA Novosti

jeudi 16 août 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le déploiement du bouclier antimissile américain en Europe menace non seulement l’Iran, mais aussi tout les pays de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS) et "tout le continent eurasien", a déclaré lundi à Bichkek le président iranien Mahmoud Ahmadinejad.

Le bouclier antimissile américain "ne menace pas un pays, il menace tout le continent eurasien et les pays membres de l’OCS", a-t-il indiqué, intervenant lors du sommet de l’OCS, organisation regroupant cinq ex-républiques soviétiques et la Chine.

Les Etats-Unis s’apprêtent à déployer en Pologne et en République tchèque des éléments du bouclier antimissile américain pour parer à d’éventuelles attaques venant d’Iran. Moscou, qui qualifie cette menace d’hypothétique, s’oppose à l’apparition d’installations antimissiles à ses frontières.

M. Ahmadinejad a regretté que, dans le monde contemporain, certains Etats emploient encore le langage de la force et des menaces.

"Dans le monde contemporain, hélas, certains Etats ont l’habitude de parler le langage de la force et des menaces, et cela à l’heure où le monde a particulièrement besoin d’une paix et d’une sécurité fondées sur les principes de la morale, du respect de la dignité humaine, de l’amour et de la miséricorde", a souligné le président iranien.

Le respect des droits de tous les peuples et l’éradication des inégalités et des discriminations sont autant d’éléments cruciaux de la stabilité internationale et régionale, a-t-il estimé.

M. Ahmadinejad a souligné la nécessité de renforcer la coordination entre les membres de l’OCS dans la politique internationale et régionale en vue de "faire face aux structures qui pratiquent le piratage maritime, le crime organisé, le trafic de drogue et le terrorisme".

L’OCS, qui s’est réunie en sommet à Bichkek, regroupe la Russie, la Chine, le Kazakhstan, le Kirghizstan, le Tadjikistan et l’Ouzbékistan. L’Inde, le Pakistan, l’Iran et la Mongolie y bénéficient du statut d’observateur.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :