dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Le renforcement de la sécurité des pays membres reste l’objectif (...)

Le renforcement de la sécurité des pays membres reste l’objectif principal de l’OCS (Poutine)

RIA Novosti

jeudi 16 août 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Les Etats de l’OCS (Organisation de coopération de Shanghai) doivent renforcer la sécurité, achever le travail sur les modalités d’organisation des exercices antiterroristes et poursuivre la formation du réseau des structures antiterroristes, a déclaré jeudi à Bichkek Vladimir Poutine.

"Evidemment, le renforcement de la sécurité des pays de l’OCS et, avant tout, la neutralisation des menaces du terrorisme, du séparatisme et de l’extrémisme restent l’objectif principal", a indiqué le chef de l’Etat russe, intervenant au sommet élargi de l’OCS.

Selon lui, l’extension de la pratique des consultations et des actions communes dans le domaine de la lutte antiterroriste revêt une importance fondamentale.

Le président russe juge en outre nécessaire d’accorder une grande attention au perfectionnement de la base juridique et contractuelle de la structure antiterroriste régionale.

"Il faut achever l’élaboration des accords régissant les modalités d’organisation des exercices antiterroristes et la formation de cadres pour les structures correspondantes des Etats membres de l’OCS et créer une base juridique pour le développement des contacts avec les Etats ayant le statut d’observateur", a poursuivi Vladimir Poutine.

Il s’est prononcé également pour la poursuite de la formation du réseau régional de partenariat des structures antiterroristes.

"Une base existe déjà pour cela. La structure antiterroriste régionale continue à renforcer les contacts avec l’OTSC (Organisation du Traité de sécurité collective) et le Centre antiterroriste de la CEI (Communauté des Etats indépendants). Les représentants du forum régional de l’ASEAN sur la sécurité et d’autres organisations ont maintes fois manifesté leur volonté de mener un dialogue avec l’OCS sur la lutte contre les nouveaux défis et menaces", a souligné le président russe.

Il a enfin estimé qu’une coopération plus étroite dans ce domaine avec les institutions correspondantes de l’ONU était également conforme aux intérêts communs.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :