jeudi 19 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Bouclier anti-missiles : Prague et Washington reprendront leurs (...)

Bouclier anti-missiles : Prague et Washington reprendront leurs négociations début septembre

Xinhua

samedi 18 août 2007, sélectionné par Spyworld

logo

La République tchèque doit reprendre, début septembre, les négociations avec les Etats-Unis sur le déploiement d’une partie du bouclier anti-missiles américain en Europe de l’Est, a déclaré vendredi le vice-ministre tchèque des Affaires étrangères, Tomas Pojar.

Le secrétaire assistant pour la sécurité internationale et la non-prolifération, John Rood, effectuera une visite à Prague en début du mois prochain pour entamer le nouveau tour des négociations, a précisé M. Pojar.

En janvier dernier, les Etats-Unis ont annoncé leur plan de déployer un système de radar en République tchèque et dix missiles d’interception en Pologne. Les négociations devront se poursuivre jusqu’à la fin de l’année en cours. Les Etats-Unis souhaitent que Prague prenne une décision finale en début de l’année prochaine.

Parallèlement, une équipe d’experts militaires tchèques ont présenté leurs conclusions tirées d’une étude, selon lesquelles le système de radar ne menacerait pas la santé publique, si le projet de créer un tampon de sécurité était mis en oeuvre.

Selon le projet, une zone de sécurité devrait être mise en place à une distance de 800 mètres des installations de radar.

En revanche, les maires des municipalités autour de la base militaire tchèque ont montré leur méfiance vis-à-vis de cette étude, tout en citant les conclusions différentes incluses dans une étude publiée par l’Agence de défense antimissile américaine.

Selon le dernier sondage d’opnion publique, plus de deux tiers des citoyens tchèques sont contre l’installation d’un tel système dans leur pays.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :