samedi 21 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Un rapport met en cause l’action de la CIA et de son ancien directeur (...)

Un rapport met en cause l’action de la CIA et de son ancien directeur face à Al-Qaida

Le Monde, avec AP et Reuters

mercredi 22 août 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Un document de l’inspection générale de la CIA, rendu public mardi 21 août, dénonce les nombreux manquements de l’agence dans sa lutte contre l’organisation terroriste Al-Qaida, dans les années qui ont précédé les attentats du 11 septembre 2001.

Le texte de 19 pages, résumé d’un rapport remis en 2005 par l’inspecteur général de la CIA, déplore principalement l’absence de stratégie globale face à la nébuleuse islamiste, bornée à des considérations tactiques. Avant les attentats du 11 septembre, aucun rapport de synthèse n’a fait état de la menace terroriste aux Etats-Unis, et les données concernant Ousama Ben Laden, le chef d’Al-Qaida, n’avaient pas été actualisées depuis 1993. "Un nombre important de dossiers ont été traités de manière insuffisante, ou ne l’ont pas été du tout", relèvent les inspecteurs.

George Tenet, le directeur de l’agence, et d’autres responsables ont également convaincu le Congrès d’augmenter les fonds consacrés au contre-terrorisme mais la direction de l’agence n’a pas utilisé cet argent de manière efficace, poursuit le rapport. L’argent de la lutte contre le terrorisme a été consacré à d’"autres priorités de l’agence", dont certaines n’avaient aucun lien avec le contre-terrorisme.

L’inspection évoque aussi les difficultés de collaboration avec les autres organismes de renseignement américain, que sont le FBI et la National Security Agency, dans la mise à jour de la liste de surveillance des suspects. Entre 50 et 60 agents ont pu lire des rapports sur deux des pirates de l’air du 11-Septembre. Mais l’alerte n’a pas été donnée. "Il n’y avait pas de programme de surveillance cohérent et opérationel", conclut le texte.

RESPONSABLES VISÉS

Ce n’est pas la première fois qu’un rapport pointe les manquements du système de renseignement américain. Une enquête diligentée par le Congrès notamment a abouti à des conclusions analogues. Mais ce nouveau rapport met directement en cause les dirigeants de l’agence et recommande par ailleurs d’envisager une procédure disciplinaire contre M. Tenet et d’autres responsables, ce que l’actuel directeur de l’agence, Michael Hayden, a rejeté suivant la position de son prédécesseur Porter Goss.

"Il n’a jamais été question de faute professionnelle", a répliqué M. Hayden. Même si ces responsables n’ont pas pu, malgré tous leurs efforts, empêcher les attentats du 11 septembre 2001, "ils ont empêché d’autres actes de terrorisme et ils ont sauvé des vies innocentes, dans notre pays et à l’étranger", a insisté M. Hayden.

George Tenet a démissionné de ses fonctions de directeur de la CIA en 2004, après sept années à ce poste. Il a été décoré par le président George Bush de la Médaille de la liberté, la plus haute distinction civile aux Etats-Unis. Il a pour sa part qualifié les conclusions du rapport de "totalement erronées".

PDF - 989.8 ko
Executive Summary OIG Report

George Tenet, l’ancien directeur de la CIA, en 2005. - AFP/NICHOLAS KAMM


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :