samedi 21 octobre 2017

Accueil du site > Défense > France > Livre blanc sur la Défense : Sarkozy prône une "rupture dans les (...)

Livre blanc sur la Défense : Sarkozy prône une "rupture dans les méthodes"

AFP

jeudi 23 août 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le président Nicolas Sarkozy a prôné jeudi à l’Elysée "une vraie rupture dans les méthodes" d’élaboration du Livre blanc qui engagera la politique de défense et de sécurité de la France pour les quinze années à venir.

"Il faut bouger, écouter, apprendre" en allant "à la rencontre de celles et ceux qui, au quotidien, servent la défense", a-t-il ainsi préconisé, fidèle à sa méthode.

M. Sarkozy s’exprimait lors de l’installation de la commission de 35 membres présidée par le conseiller d’Etat Jean-Claude Mallet et chargée de rédiger d’ici à début mars ce troisième Livre blanc de la Vème République, après ceux de 1972 et 1994.

A la différence de ceux-ci, le document portera non seulement sur la défense mais aussi sur la "sécurité nationale", deux thématiques dont M. Sarkozy, ancien ministre de l’Intérieur, a souligné le caractère "indissociable".

Le chef de l’Etat a relevé qu’il s’agissait d’une "commission au format et à la composition inédits" marquée par "l’ouverture", avec en particulier quatre parlementaires associés "dès l’amont" à ses travaux. Il s’agira des sénateurs Serge Vinçon (UMP) et Didier Boulaud (PS), et des députés Guy Teissier (UMP) et Patricia Adam (PS).

Il a souhaité que la commission procède à des auditions publiques et recueille l’avis de personnalités extérieures, notamment européennes, mais aussi de scientifiques, philosophes, universitaires ou sociologues. Un forum Internet sera également ouvert.

Engageant la commission à une réflexion conduite "sans tabou", M. Sarkozy a rappelé que la "France définit sa défense et sa sécurité nationale dans un cadre européen, transatlantique et international" et souhaité une réflexion "ambitieuse pour l’Europe".

"Les arbitrages et décisions relèveront du chef de l’Etat", chef constitutionnel des armées, a-t-il cependant souligné, après avoir rappelé sa volonté de maintenir l’effort budgétaire en faveur de la défense "autour de 2% de la richesse nationale".

Interrogé sur les contraintes qui pèsent sur le budget de la défense, M. Mallet a estimé qu’il s’agirait de "rétablir une cohérence qui n’est plus assurée aujourd’hui entre l’analyse des besoins, les financements et les contraintes générales qui pèsent sur les finances publiques".

Le Livre blanc sur la défense et la sécurité nationale doit être prêt début mars 2008 et être précédé d’un point d’étape à la fin de l’année 2007.

"La commission siègera très régulièrement en séance plénière et a décidé la mise en place de 7 groupes de travail avec des auditions publiques qui débuteront le 1er octobre", a précisé M. Mallet qui entend également auditionner des personnalités asiatiques, américaines ou africaines.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :