mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Piratage informatique contre des ordinateurs du gouvernement (...)

Piratage informatique contre des ordinateurs du gouvernement allemand

Tageblatt.lu

samedi 25 août 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le gouvernement allemand a indiqué samedi avoir été la cible d’attaques informatiques à des fins d’espionnage, par le biais de programmes dits "chevaux de Troie", qui selon l’hebdomadaire Der Spiegel proviendraient de l’armée chinoise.

"Il est exact que plusieurs ministères ont été victimes" de pirates informatiques, a déclaré devant la presse un porte-parole du ministère de l’Intérieur allemand, confirmant des révélation du Spiegel à paraître lundi. Il a cependant refusé de donner des précisions sur l’origine de ces attaques et sur les ministères concernés. "Les chevaux de Troie sont un gros problème, un problème constant", mais "des mesures ont été prises pour contrer ces attaques et ont réussi", a-t-il déclaré.

Selon Der Spiegel, les services de renseignement intérieur allemands et l’organe fédéral chargé la sécurité infromatique (BSI) ont découvert il y a plusieurs mois que des pirates s’étaient infiltrés dans des programmes informatiques de la chancellerie d’Angela Merkel, du ministère de l’Economie, du ministère de la Recherche et de celui des Affaires étrangères. Les pirates proviendraient de l’armée chinoise, et opèreraient pour le compte du gouvernement chinois, affirme l’hebdomadaire. L’ambassade de Chine à Berlin, interrogée par le Spiegel, a rejeté des "spéculations irresponsables ne reposant sur aucune preuve". Selon un rapport confidentiel des services de renseignement intérieur cité par l’hebdomadaire, l’Allemagne est une "cible privilégiée de l’espionnage économique chinois".


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :