mardi 24 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Les Américains ont failli découvrir ben Laden

Les Américains ont failli découvrir ben Laden

AFP

dimanche 26 août 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Les forces américaines en Afghanistan étaient si proches de découvrir Oussama ben Laden à l’hiver 2004-2005, que ses partisans étaient sur le point de l’abattre pour éviter sa capture, annonce dimanche l’hebdomadaire américain Newsweek.

L’entourage de ben Laden, qui avait reçu l’ordre d’éliminer le chef d’Al-Qaeda et de se tuer pour éviter d’être arrêtés, étaient prêts à mettre l’ordre à exécution en utilisant un code spécial, quand les troupes américaines qui s’approchaient ont changé de direction, explique le magazine dans son édition à paraître lundi.

« S’il y a 99% de risques que le cheikh (ben Laden) soit capturé, il a dit à ses hommes qu’ils devaient tous mourir et le faire lui-même mourir en martyr », aurait déclaré, selon Newsweek, un chef égyptien d’Al-Qaeda, le cheikh Said, à un responsable taliban, Omar Farooqi.

L’hebdomadaire américain, qui consacre sa couverture au cerveau des attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis, ajoute que les intenses recherches menées par Washington pour le retrouver avaient fait peu de progrès en six ans.

« Il n’y a pas eu de sérieux indice sur Oussama ben Laden depuis début 2002 », a dit Bruce Reidel, expert de l’Asie du Sud-Est à la CIA à la retraite.

« Ce que nous faisons désormais est de tirer dans le noir et dans le cosmos. Les chances de toucher quelque chose sont nulles », a ajouté un responsable du renseignement.

Newsweek ajoute que les responsables de la sécurité américaine pensent qu’Al-Qaeda prépare des attentats contre l’Occident comparables à ceux du 11-Septembre.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :