mercredi 18 octobre 2017

Accueil du site > Défense > France > Finlande : délibéré dans une affaire d’espionnage avec la (...)

Finlande : délibéré dans une affaire d’espionnage avec la Stasi

AFP

mercredi 29 août 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le tribunal d’Helsinki où s’est déroulé le procès intenté contre l’Etat finlandais par un diplomate finlandais soupçonné d’espionnage au profit de la Stasi avant classement de l’enquête a mis mercredi son jugement en délibéré jusqu’à la mi-septembre à l’issue des audiences.

Alpo Rusi, 58 ans, réclame 500.000 euros de réparations au titre du préjudice moral et financier occasionné par l’enquête retentissante de la police secrète finlandaise (Suojelupoliisi, Supo) entre 2002 et 2003.

Aujourd’hui conseiller du président de l’Assemblée générale des Nations unies, il affirme avoir perdu plusieurs opportunités professionnelles à cause de ces accusations.

Au cours du procès, l’ancien président finlandais Martti Ahtisaari a été appelé à la barre des témoins, une première pour un chef d’Etat du pays nordique depuis la Seconde Guerre mondiale.

Son témoignage, requis par les défenseurs de M. Rusi, n’aura cependant pas été déterminant, selon les observateurs.

Alpo Rusi et son frère Jukka, décédé depuis, étaient soupçonnés par la Supo d’avoir remis une importante quantité de documents à la police secrète est-allemande dans les années 1970 alors que le premier était étudiant et le second responsable de l’information du gouvernement.

Selon la Supo, Alpo portait le nom de code "Pekka".

Jukka Rusi a partiellement reconnu les faits mais Alpo a toujours nié, dénonçant les méthodes de la Supo.

Un expert de la Stasi a témoigné en sa faveur, affirmant qu’Alpo Rusi n’avait que 16 ans lorsque les premiers contacts entre la Stasi et "Pekka" furent établis et qu’il ne peut donc s’agir de la même personne.

Les avocats de l’Etat ont rejeté les accusations d’enquête abusive et plaidé le non-lieu.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :