jeudi 19 octobre 2017

Accueil du site > Informatique > Internet > En Chine, des policiers virtuels vont patrouiller sur le Net

En Chine, des policiers virtuels vont patrouiller sur le Net

Le Monde, avec AFP

mercredi 29 août 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Les autorités chinoises, qui multiplient les moyens pour contrôler l’accès de ses citoyens à Internet, s’apprêtent à lancer un nouveau programme afin de prévenir toute "activité illégale" sur le Net. Un couple de policiers virtuels apparaîtra, dès le 1er septembre, toutes les demi-heures sur les écrans de tout internaute se connectant sur un site d’information basé à Pékin. En décembre, cette mesure sera appliquée à l’ensemble des sites et des forums de la ville.

Les cyberpoliciers se manifesteront à intervalle régulier pour rappeler aux internautes que certains sites – considérés comme une "source de désordre public et de perturbation de l’ordre social", selon Pékin – ne doivent pas être visités.

Il s’agira de mettre hors d’atteinte aussi bien la pornographie que les sites incitant à la sécession, aux jeux d’argent ou à la fraude. "La police protégera le monde virtuel, car il a un impact grandissant sur le monde", s’est justifié Zhao Hongzhi, directeur adjoint du département Internet de la police de Pékin.

Les autorités chinoises misent également sur l’interactivité de ses policiers virtuels. Ainsi, lorsqu’un utilisateur cliquera sur les icônes, il sera automatiquement redirigé vers le site du centre de surveillance d’Internet, où il pourra à son tour signaler tout contenu suspect ou toute activité illégale. Environ 5,5 millions des 120 millions d’internautes chinois se trouvent actuellement dans la capitale, où sont également hébergés plus 300 000 sites et forums.

Ces deux avatars représenteront virtuellement le Bureau municipal de la sécurité publique de Pékin sur le Web. - REUTERS/CHINA DAILY


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :