dimanche 17 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > Entrée de l’Italie dans le programme de surveillance spatiale Helios (...)

Entrée de l’Italie dans le programme de surveillance spatiale Helios II

AFP

jeudi 16 juin 2005, sélectionné par Spyworld

logo

Un accord permettant l’entrée de l’Italie dans le programme de surveillance spatiale militaire Helios II a été signé mercredi, a annoncé jeudi le ministère français de la Défense.

"François Lureau, délégué général pour l’armement, a signé hier avec ses partenaires belge, italien et espagnol un arrangement permettant l’entrée de l’Italie dans le programme d’observation spatiale optique Helios II, au même titre que la Belgique et l’Espagne", a indiqué le porte-parole du ministère de la Défense Jean-François Bureau, lors d’un point de presse.

Un autre accord a également été signé, cette fois-ci entre Paris et Rome, sur l’échange de capacité d’observation entre le système Helios II et le système italien d’observation spatiale radar Cosmo-SkyMed, a ajouté M. Bureau.

"Cet accord permettra aux armées française et italienne d’exploiter la complémentarité offerte par les images satellitaires optiques et radar issues de ces deux systèmes", a-t-il précisé.

Un satellite-espion Helios II-A a été mis en orbite le 18 décembre 2004 dotant les trois pays partenaires du programme Hélios II - France, Belgique, Espagne - d’un système de surveillance spatiale de deuxième génération avec des images de très haute résolution retransmises de jour comme de nuit dans des délais très courts.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :