mercredi 13 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > La NSA choisit VMware pour la virtualisation de son infrastructure de (...)

La NSA choisit VMware pour la virtualisation de son infrastructure de postes de travail sécurisés

Emmanuelle Lamandé, Mag-Securs.com

jeudi 6 septembre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

L’Agence Fédérale s’associe à General Dynamics afin de développer des postes de travail HAP (High Assurance Platform) basée sur la technologie VMware permettant un accès sécurisé aux différents niveaux de dossiers classés.

A la demande du Secrétaire Américain de la Défense, la NSA a signé un contrat avec General Dynamics C4 Systems pour la réalisation d’un poste de travail sécurisé. General Dynamics a sélectionné les logiciels de virtualisation de VMware, leaders du marché, afin que les utilisateurs autorisés de la plate-forme HAP - employés mandatés par le Ministère Américain de la Défense – la communauté du renseignement et d’autres agences gouvernementales aient accès à partir d’une seule machine physique aux informations exigeant plusieurs niveaux d’habilitation.

Depuis la mise en vigueur en 2004 du plan « Intelligence Reform and Terrorism Prevention Act », la politique de sécurité fédérale exige que l’accès aux équipements réseau du gouvernement soit régi par des mesures de sécurité et des certificats bien plus stricts que ne le sont les normes de sécurité des entreprises. A l’heure actuelle, pour se conformer aux normes de sécurité gouvernementales, ceux qui sont titulaires de plusieurs niveaux d’habilitation, comme les membres des forces armées américaines et de la Sécurité nationale, doivent employer des stations de travail distinctes pour consulter des informations relevant de chaque niveau d’habilitation.

Les logiciels de VMware permettent d’obtenir une configuration équivalente aux machines réservées aux différents niveaux d’habilitation à partir d’un seul et même poste de travail. Grâce au projet HAP, les agences gouvernementales sont en mesure d’acquérir une solution de station de travail sécurisée tout en un, développée par General Dynamics avec les logiciels de VMware préinstallés, et apte à fournir un accès sécurisé aux différents niveaux d’habilitation conformément aux réglementations gouvernementales.

De plus, les forces armées tactiques apprécieront les réductions de poids, de dimension et de consommation des postes de travail HAP mieux adaptés à leurs exigences de déplacement sur le terrain, tout en leur permettant de partager des informations fiables avec leurs communautés d’intérêt, de sorte que les troupes déployées puissent recevoir l’information qu’il leur faut au moment opportun.

En partenariat avec la NSA, la Direction de l’ USSOCOM (United States Special Operations Command) entend adopter une première version de cette solution innovante pour la tester en environnement opérationnel. Comme cette solution apporte de nouveaux avantages aux forces, l’USSOCOM a l’intention de l’utiliser pour protéger les données sensibles et en rationaliser les échanges en environnements opérationnels.

Qu’ils soient membres du Département de la Défense, des agences de renseignement ou encore déployés sur le terrain, les utilisateurs des stations HAP vont apprécier leur encombrement réduit et le faible coût de leur cycle de vie, ce qui se traduit par une diminution directe des coûts d’administration réseau et de l’infrastructure matérielle, avec l’assurance que les échanges d’informations sont sûrs et sécurisés.

Ce partenariat prolonge la relation que VMware et la NSA ont initié en 2000 dans le cadre d’un projet de renforcement et de certification de la sécurité des logiciels VMware. NetTop, la solution née de ce premier projet, prédécesseur de l’actuelle solution HAP, repose sur le logiciel VMware Workstation pour autoriser l’accès simultané à partir d’une même plate-forme aux informations classées Secret et Top Secret en environnements à faibles risques.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :