vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > La Belgique n’est pas une plaque tournante des terroristes

La Belgique n’est pas une plaque tournante des terroristes

Xinhua

mardi 11 septembre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

La Belgique, "contrairement à certaines idées reçues", n’est pas une plaque tournante des mouvements terroristes, en particulier djihadistes, conclut notamment une étude d’Egmont, l’Institut royal des relations internationales, citée lundi par la presse belge.

L’étude décrit en particulier comment les services belges de police et de renseignements ont réussi à développer une approche " typiquement belge" qui leur a permis de démanteler, depuis 1986, huit réseaux terroristes et faire condamner plus de 60 suspects.

"L’empathie, qui implique de véritablement comprendre ce qui motive les terroristes potentiels, est la véritable spécificité belge en matière de combat contre le terrorisme djihadiste", indique l’institut.

"La frustration et non pas la religion, est le véritable moteur alimentant le terrorisme djihadiste", soulignent les deux auteurs de l’étude, Rik Coolsaet et Tanguy Struye de Swielande.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :