vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > Washington : le programme "Prompt Global Strike" financé à hauteur de 125 M (...)

Washington : le programme "Prompt Global Strike" financé à hauteur de 125 M USD

RIA Novosti

mercredi 12 septembre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Lors de sa réunion mardi dernier, le sous-comité aux crédits du Sénat américain a affecté 125 millions de dollars au programme "Prompt Global Strike" qui devrait permettre aux Etats-Unis de frapper n’importe quel point du globe en l’espace d’une heure et en utilisant à cet effet des armements conventionnels.

Un employé du secrétariat du sénat a confié à RIA Novosti que le sous-comité avait décidé d’augmenter de 25 millions de dollars les crédits débloqués début août par la Chambre des représentants du Congrès américain pour financer le programme "Prompt Global Strike".

Approuvé par le Congrès américain en août dernier, le projet de budget de la défense 2008 indiquait : "Afin d’étudier toutes les possibilités permettant de porter un coup mondial rapide de la manière la plus efficace, le ministère de la Défense des Etats-Unis sera chargé d’élaborer un nouveau programme, "Prompt Global Strike", dans les limites des crédits affectés à la conception, au développement, aux essais et à l’appréciation des ouvrages militaires prévus par ce programme".

Le projet de budget soulignait que les crédits seraient accordés à la mise au point de technologies de navigation, à la planification de la mission et au déploiement de l’infrastructure requis par ce système. Ces nouvelles technologies ont pour but de compléter deux projets conçus dans ce domaine par le Pentagone : le remplacement d’une partie des ogives nucléaires des missiles balistiques Trident, basés en mer, par des ogives conventionnelles et la création d’un nouveau missile de croisière hypersonique.

"Ces efforts serviront à promouvoir l’initiative du ministère de la Défense relative au programme "Prompt Global Strike", mais ne limiteront pas le potentiel de notre pays à cette seule variante, se trouvant encore à un stade conceptuel initial, et nous permettront de disposer, à l’avenir, d’autres possibilités en plus de l’installation d’ogives conventionnelles sur les missiles Trident ou de la création d’une arme hypersonique perfectionnée", soulignait le projet de budget.

Le Congrès avait demandé au Pentagone de présenter, au plus tard le 31 janvier 2008, un rapport circonstancié contenant les solutions technologiques possibles et les dépenses estimatives pour le programme "Prompt Global Strike".

L’administration de George W. Bush soutient le nouveau programme militaire et affirme qu’il aidera les forces armées américaines à combattre le terrorisme dans n’importe quel point du globe.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :