lundi 11 décembre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Al-Qaïda prend le contrôle de groupes terroristes régionaux

Al-Qaïda prend le contrôle de groupes terroristes régionaux

AFP

lundi 17 septembre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le réseau terroriste Al-Qaïda, responsable des attentats du 11-Septembre, essaie de se développer en cherchant à prendre le contrôle de groupes islamistes régionaux, rapporte le Los Angeles Times de dimanche.

Cela suggère un changement de stratégie du réseau d’Oussama ben Laden qui cherche à élargir son champ d’action et à développer sa capacité d’attaquer des cibles occidentales, selon le journal, citant des experts du renseignement et du contre-terrorisme américains qui ont requis l’anonymat.

"Nous voyons parfaitement qu’Al-Qaïda essaie de s’élargir et de contrôler quelques-uns de ces groupes affiliés d’une manière plus directe", écrit le Times citant un haut responsable du contre-terrorisme.

"Le mot que j’emploierais est +cooptation+ (...) par opposition à une simple association ou un encouragement. Je veux dire par là un choix dans les cibles, le type d’attentats, la méthodologie, le financement, toutes sortes de choses qui font qu’un affilié devient brusquement un associé", selon ce haut responsable.

L’analyse de ce responsable corrobore celles données récemment par des responsables actuels et passés de l’administration et des experts privés, souligne le journal.

Bruce Riedel, qui était un haut responsable du contre-terrorisme à la CIA jusqu’à la fin de l’année dernière, estime que la "direction centrale" d’Al-Qaïda cherche à rallier des centaines voire des milliers de fantassins, dont beaucoup sont détenteurs de passeports européens et n’ont pas besoin d’un visa de voyage pour entrer aux Etats-Unis, indique le Times.

"Nous assistons à la reconstitution de leurs capacités d’attaquer des cibles en Europe occidentale puis en Amérique du Nord à une échelle identique ou plus grande que (pour les attentats) du 11-Septembre", dit M. Riedel, actuellement expert à la Brookings Institution, cité par le quotidien.

"Cela doit évidemment nous inquiéter", "ils créent et achètent des franchises, ils offrent une expertise, des réseaux, de l’argent", ajoute l’expert.

Réfugiés dans le nord-ouest du Pakistan, les chefs d’Al-Qaïda ont reconstitué un réseau de commandants présents sur le terrain, qui avait été décimé dans des bombardements contre leurs bases en Afghanistan en représailles aux attentats du 11 septembre 2001, selon le journal.

Ils sont en train de créer des liens avec des affiliés de longue date qui étaient plutôt indépendants, écrit le Times. Mais ils sont aussi en train de contacter de nouvelles organisations et même des chefs claniques et de tribus, poursuit le Los Angeles Times.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :