mercredi 20 septembre 2017

Accueil du site > Technologie > Passeport "biométrique" européen : Les USA accordent un nouveau (...)

Passeport "biométrique" européen : Les USA accordent un nouveau délai

Ariane Beky, NetEconomie

vendredi 17 juin 2005, sélectionné par Spyworld

logo

A la demande de l’Union européenne, les Etats-Unis ont accepté que soit repoussée au mois d’octobre 2006 la mise en œuvre effective du passeport "biométrique".

Le passeport "biométrique" européen fait le yoyo !

A la suite des attentats du 11 septembre 2001, les Etats-Unis ont imposé à 28 pays, dont 22 européens, que leurs ressortissants disposent de passeports intégrant photo et empreintes digitales numérisées pour pouvoir entrer sans visa sur son territoire.

Il ne suffit pas de claquer des doigts pour mettre en place un tel dispositif. Il faut des moyens pour la production standardisée, la sécurisation du système, en particulier, le traitement et l’utilisation qui seront faites des données personnelles des titulaires.

L’échéance initialement fixée pour 2004 par le Congrès américain, a été repoussée une première fois à l’automne 2005 sur demande de la Commission européenne, puis finalement au mois d’octobre 2006.

A moins de perdre une partie des revenus générés par le tourisme et les voyages d’affaires, les Etats-Unis d’Amérique ne pouvaient refuser ce report de mise en œuvre effective du passeport "biométrique" européen.

Seuls 6 Etats membres de l’Union européenne (Allemagne, Autriche, Belgique, Finlande, Luxembourg, Suède) auraient été en mesure de fournir à leurs ressortissants des passeports biométriques en règle avant le 26 octobre 2005.

Les Etats-Unis ont le sens des affaires : La sécurisation des frontières à l’ère numérique ne doit pas se faire au détriment des rentrées financières, au contraire elle doit faire commerce lucratif et légal.

Pour l’anecdote : Si vous avez remplacé votre passeport "papier" pour un titre "à lecture optique" l’an dernier, titre qui sera obsolète en 2006 puisque pour vous rendre sans visa aux Etats-Unis il vous faudra un passeport "biométrique", vous aurez dépensé en timbres fiscaux plus qu’il n’en faut.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :