mercredi 13 décembre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Un Belge coordinateur européen contre le terrorisme

Un Belge coordinateur européen contre le terrorisme

Belga

mardi 18 septembre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Agé de 50 ans, Gilles de Kerchove d’Ousselghem succèdera à Gijs de Vries, qui a présenté sa démission en mars dernier pour "raisons personnelles", au poste de coordinateur européen de la lutte contre le terrorisme.

Le Belge Gilles de Kerchove d’Ousselghem deviendra prochainement coordinateur européen de la lutte contre le terrorisme, en remplacement du Néerlandais Gijs de Vries qui a présenté sa démission en mars dernier.

La désignation, confirmée mardi par plusieurs sources sous couvert d’anonymat, devrait être annoncée officiellement sous peu par la Haut-représentant de l’Union pour la politique extérieure, Javier Solana.

Agé de 50 ans, M. de Kerchove travaille comme haut fonctionnaire européen auprès du Secrétariat-général du Conseil de l’Union européenne, instance qui représente les Etats membres de l’Union européenne, où il occupe le poste de directeur de la Direction 2, en charge de la Coopération policière et douanière, ainsi que la coopération judiciaire pénale.

Diplômé de l’Université Catholique de Louvain et de l’Université de Yale, professeur dans diverses universités belges et étrangères, il a joué un rôle-clé lors la rédaction de la Charte européenne des droits fondamentaux.

M. de Kerchove d’Ousselghem succèdera à Gijs de Vries qui a présenté sa démission en mars dernier pour "raisons personnelles".

Selon plusieurs observateurs, cette démission ne serait toutefois pas étrangère aux critiques sévères adressées par la commission du Parlement européen chargé d’enquêter sur les vols et les prisons secrètes de la CIA en Europe devant laquelle M. de Vries avait déçu.

La désignation de Gilles de Kerchove d’Ousselghem correspond au voeu formulé par les ministres européens de l’Intérieur de choisir comme nouveau coordinateur anti-terrorisme une personnalité au profil "plus technique" plutôt que politique.

Le Belge aura également pour mission de remettre en confiance le Parlement européen, lequel avait mis en doute l’utilité de cette fonction après le scandale des prisons secrètes de la CIA en Europe. Le poste de coordinateur anti-terrorisme fut créé en 2004 après les attentats de Madrid, qui avaient fait 191 morts le 11 mars 2004. Il a pour mission de s’assurer de la bonne application du plan d’action contre le terrorisme adopté par l’UE en 2004 et mène le dialogue avec les pays tiers sur les questions de terrorisme.

Marié et père de trois garçons, M. de Kerchove d’Ousselghem fit, entre 1993 et 1995, un détour par la politique belge. Il travailla en effet au cabinet de Melchior Wathelet lorsque celui-ci assumait les fonctions de vice-Premier ministre en charge de la Justice et de l’Economie dans le gouvernement Dehaene Ier.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :