samedi 21 octobre 2017

Accueil du site > Défense > France > Nouveau système d’accès au renseignement spatial européen

Nouveau système d’accès au renseignement spatial européen

DGA, Ministère de la Défense

vendredi 21 septembre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Dans le cadre du programme « segment sol d’observation », la délégation générale pour l’armement (DGA) a notifié, le 6 septembre 2007 au groupement EADS Defence and Security Systems et Astrium, le marché de réalisation et de maintien en condition opérationnelle du système Pharos (portail hôte d’accès au renseignement de l’observation spatiale) pour un montant total de 28 M€ sur 10 ans. La mise en service du système est prévue à l’été 2009.

Le système Pharos permettra aux militaires situés en métropole et sur les théâtres d’opérations extérieures d’accéder rapidement à l’ensemble des images satellites Hélios II, SAR-Lupe, Cosmo-Skymed et Pléiades. Ainsi les utilisateurs pourront, à partir d’un simple poste informatique sécurisé, consulter les catalogues d’images satellites optiques, radars et infrarouges, faire des demandes de programmation des capteurs spatiaux et recevoir les prises de vue dans des délais très courts.

Suite aux accords bilatéraux conclus avec l’Allemagne (arrangement d’application de l’accord de Schwerin du 16 août 2006) et l’Italie (Arrangement d’application du traité de Turin du 15 juin 2005), la France bénéficiera, d’ici la fin de l’année 2007, d’un accès aux capacités d’observation « tout temps » qu’offrent les satellites d’observation radar Cosmo-SkyMed et SAR-Lupe.

Pharos fait appel aux technologies les plus en pointe dans le domaine de l’imagerie et de l’informatique telles que la compression sélective, la virtualisation et la visualisation par affichage pyramidal. Pharos se veut également modulaire et ouvert par le choix de logiciels Open Source.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :