lundi 18 décembre 2017

Accueil du site > Technologie > Galileo va subir un nouveau retard

Galileo va subir un nouveau retard

AFP

lundi 24 septembre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le deuxième satellite du projet de navigation par satellite européen Galileo, qui vise à damer le pion à l’américain GPS, ne sera lancé qu’en mars 2008

Nouveau retard en vue pour Galileo, déjà plusieurs repoussé pour cause de financement non bouclé. Le projet de navigation par satellite européen Galileo, qui vise à damer le pion à l’américain GPS, va encore prendre du retard avec le lancement du deuxième satellite qui va être repoussé à mars 2008, a indiqué un porte-parole d’Arianespace cité par le FTD de lundi.

"Le lancement prévu pour décembre du deuxième satellite doit désormais avoir lieu en mars 2008", a indiqué au journal un porte-parole de l’entreprise cité par le Financial Times Deutschland. Ce retard est causé par des problèmes de la fusée russe Souyouz, qui doit lancer le satellite Giove-B, deuxième élément du dispositif Galileo.

Galileo -qui doit se composer d’une constellation de 30 satellites placés en orbite à quelque 24.000 km d’altitude- vise à affranchir les Européens de leur dépendance à l’égard du système militaire américain GPS gratuit pour les usagers civils.

Un débat est en cours au sein des instances européennes pour décider si le projet, d’un coût estimé à 10 milliards d’euros, sera finalement financé par l’Union Européenne. Galileo doit, selon les dernières prévisions, entrer en service en 2012.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :