mardi 24 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > France > Création d’une délégation générale de l’Intelligence économique (...)

Création d’une délégation générale de l’Intelligence économique au sein du Minéfi

Minefi

jeudi 21 octobre 2004, sélectionné par Spyworld

M. Nicolas Sarkozy, ministre d’État, ministre de l’Économie, des finances et de l’industrie, a décidé de créer une délégation générale de l’Intelligence économique au sein du ministère de l’Économie, des finances et de l’industrie.

Directement rattachée à son cabinet et travaillant en étroite liaison avec le Haut Responsable à l’Intelligence économique désigné par le Premier ministre, cette délégation générale regroupera une quinzaine de cadres de haut niveau, recrutés dans un souci d’interdisciplinarité.

Elle aura vocation à fournir, au gouvernement comme aux entreprises, des analyses et des réflexions prospectives renouvelées en matière économique, financière, commerciale et industrielle afin de mieux faire face aux effets de la mondialisation sur l’économie française et sur nos emplois. Ces analyses lui permettront de proposer une démarche stratégique et des mesures tactiques en conséquence.

S’inscrivant dans le cadre de la politique publique d’intelligence économique mise en place par le gouvernement, la délégation générale aura 5 objectifs principaux :

1. aider le gouvernement à affiner ses choix stratégiques en matière économique, commerciale et industrielle.

2. mettre sur pied une veille concurrentielle sur les nations fondée sur une approche pluridisciplinaire, intégrant à des analyses économiques et financières des remises en perspective de nature historique, sociologique et culturelle. Cela dans le but de mieux cerner la stratégie économico-politique des principales nations du globe et les moyens de toute nature qu’elles mettent en œuvre à cette fin. Cette veille sera également sectorielle, par marchés et par champs d’activités, afin de prévenir des situations préjudiciables à des pans entiers de notre économie.

3. développer les outils permettant aux entreprises de disposer à leur niveau des produits de cette veille concurrentielle.

4. anticiper, autant que faire se peut, les événements, les évolutions ou les décisions prises par des organisations internationales, des gouvernements ou des entreprises étrangères qui auraient pour effet de nuire aux intérêts économiques et industriels de la France.

5. proposer aux responsables politiques un éventail de contre-mesures envisageables.

Enfin, cette d élégation générale évaluera les pratiques internes au ministère en matière de traitement et de diffusion de l’information stratégique. Elle proposera des mesures visant à en renforcer l’efficacité, tout en veillant à une meilleure articulation entre décideurs publics et privés.

Pour l’exercice de toutes ses missions, la délégation générale bénéficiera du concours de l’ensemble des services du ministère.

M. Nicolas Sarkozy a décidé de confier la direction de cette délégation générale de l’Intelligence économique à M. François Asselineau, Inspecteur général des finances.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :