dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Mise en examen de 4 personnes soupçonnées d’espionnage

Mise en examen de 4 personnes soupçonnées d’espionnage

Panapress

vendredi 5 octobre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Un ressortissant américain, deux Allemands et un Nigerian ont été formellement mis en examen par la justice nigériane pour viol présumé de la loi sur le respect de la confidentialité.

Les intéressés, Judith Asuni (USA), Florian Alexander Orpitx et Andy Lehmann (Allemagne) et Danjuma Saidu (Nigeria) ont été mis en examen mercredi, par une juridiction de première instance siégeant dans la capitale Abuja.

Les suspects doivent répondre de sept chefs d’accusation, notamment d’avoir pris illégalement des photographies dans certaines villes du pays, plus précisément dans la région pétrolifère du Delta du Niger.

Avant la lecture de l’acte d’accusation aux prévenus, le procureur Salihu Aliyu a demandé au juge du tribunal, Binta Murtala-Nyako, de renvoyer l’affaire pour permettre aux suspects d’examiner avec leurs avocats les charges qui pèsent contre eux.

Le juge a accédé à la demande de l’accusation tout en rejetant la demande de remise en liberté sous caution des suspects et en ordonnant qu’ils soient confiés à la garde du Service de la sécurité d’Etat (SSS) jusqu’à vendredi, jour où la défense doit présenter ses arguments.

Les intéressés avaient été arrêtés par le SSS la semaine dernière, dans la région du Delta du Niger, sur la base de suspicions d’espionnage. Les deux Allemands avaient été ensuite remis en liberté, après avoir fait prévaloir leur statut de journalistes.

L’Américaine, qui est mariée à un citoyen nigérian, dirige une ONG (Academic Associates Peace Works) et vit au Nigeria depuis plusieurs années.

Les suspects risquent plusieurs années d’emprisonnement si leur culpabilité est établie.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :