dimanche 22 octobre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Une fuite sabote le travail d’un site de surveillance terroriste (...)

Une fuite sabote le travail d’un site de surveillance terroriste américain

AFP

mardi 9 octobre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Une fuite émanant de la Maison-Blanche ou des services de renseignement américains à propos d’une récente vidéo d’Oussama ben Laden a réduit à néant des années de travail d’un centre spécialisé dans l’interception des communications d’Al-Qaeda, selon le Washington Post de mardi.

La société SITE Intelligence Group avait dans le plus grand secret élaboré un procédé technologique permettant d’accéder aux communications du réseau terroriste, mais cet accès a été perdu après que le gouvernement du président George W. Bush eut révélé que cette entreprise avait obtenu la vidéo avant sa diffusion officielle, le 7 septembre.

Oussama ben Laden y était réapparu après une absence de près de trois ans pour s’adresser au « peuple américain », menaçant d’intensifier la lutte en vue de mettre fin à la guerre en Irak.

« Des techniques qu’il a fallu des années pour mettre au point sont désormais inefficaces et vaines », a expliqué au Washington Post Rita Katz, fondatrice de SITE.

Ce centre américain surveille les sites Internet et les communications publiques liées aux groupes terroristes et islamistes radicaux, puis fournit des informations à ses clients, dont l’AFP.

La compagnie, qui avait ainsi eu connaissance de la vidéo avant sa diffusion officielle, l’avait transmise à la Maison-Blanche dans la matinée du 7 septembre.

SITE avait insisté pour que l’existence de cette vidéo demeure alors secrète afin de protéger son travail.

Toutefois, dans l’après-midi, affirme la société, la vidéo et une transcription de son contenu ont été remises par quelqu’un au sein du gouvernement Bush à une chaîne de télévision et diffusées dans le monde entier, écrit le Washington Post.

Selon Rita Katz, Al-Qaeda a de cette façon pu savoir que la sécurité de son système de communications avait été mise à mal par SITE.

Le journal souligne que les responsables gouvernementaux qu’il a interrogés sur les allégations de SITE concernant la fuite ne les avaient pas contestées.

« Le gouvernement américain a obtenu une copie d’une vidéo d’Oussama ben Laden » et « est actuellement en train de l’analyser », avait annoncé le 7 septembre CNN, quelques jours avant le sixième anniversaire des attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis.

SITE Intelligence Group et un autre centre américain spécialisé dans la surveillance des sites Internet islamistes, IntelCenter, avaient dit la veille que la diffusion de cette vidéo était imminente.

L’annonce de la mise en ligne de la vidéo avait été faite via un message posté sur des forums islamistes par As-Sahab, le principal organe médiatique d’Al-Qaeda.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :