vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Défense > France > A Bourges, en avant-première du salon MILIPOL

A Bourges, en avant-première du salon MILIPOL

Ministère de la Défense

mercredi 10 octobre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

MILIPOL 2007, le salon mondial de la sécurité intérieure des Etats a débuté à la porte de Versailles, à Paris, où il se tient jusqu’au 12 octobre. Plus de 900 exposants de 43 pays sont présents à cette manifestation où 25 000 visiteurs professionnels de 130 pays sont attendus.

Le 8 octobre, en avant-première de ce salon, Monsieur Hervé Morin, ministre de la Défense, s’est fait présenter, au centre de la Délégation générale pour l’armement (DGA) de Bourges, les recherches relatives à la protection des soldats lors de combats urbains en opérations extérieures (OPEX) et à la lutte contre les engins explosifs improvisés (IED). Il s’agit de munitions (obus, grenades) récupérées et reconditionnées, mais aussi d’explosifs confectionnés par les terroristes.

« S’il y a un domaine où il faut agir pour protéger nos soldats, c’est bien celui-là » a déclaré Monsieur Morin qui venait d’assister à une démonstration d’explosion d’IED, depuis un bunker et de constater les effets destructeurs provoqués par le souffle et les éclats projetés sur un véhicule blindé léger (VBL), non protégé. « Les présentations qui m’ont été faites illustrent les synergies entre la Défense et la sécurité des personnes. Elles démontrent notre capacité à nous adapter aux nouvelles menaces. »

Le ministre de la Défense a également assisté à une démonstration dynamique d’équipements et matériels, développés par la DGA et l’armée de terre, limitant l’exposition des combattants aux dangers imprévus, lors de combats en zone urbaine :

- le Félin (fantassin à équipement et liaison intégrés), un véritable système d’armes organisé autour du combattant ;

- le futur Véhicule blindé de combat d’infanterie (VBCI) qui entrera en service dans l’armée de terre en 2008 ;

- les mini-robots de la famille « Miniroc », envoyés en éclaireurs sur zone, avant l’intervention du fantassin ;

- le mini-drone Hovereye à décollage et atterrissage verticaux.

La DGA a proposé des acquisitions urgentes pour mettre en place des moyens de protection des soldats sur les théâtres d’opérations : des brouilleurs intégrés sur les véhicules pour neutraliser des explosifs commandés à distance et la réalisation de kits de surprotection des véhicules. Depuis 2005, ce type de kit est utilisé en Afghanistan.

Tania Sotty

Pour en savoir plus :
- La gendarmerie au MILIPOL
- Programme FELIN
- Felin : un nouvel homme de combat
- Robots de combat en zone urbaine
- Centre DGA de Bourges

JPEG - 283.9 ko

Le ministre de la Défense se fait présenter le laboratoire d’expertise dans la lutte contre les engins explosifs improvisés (IED).

JPEG - 407 ko

Mini robot éclaireur limitant l’exposition du combattant aux dangers imprévus en zone urbaine.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :