mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Des insectes-robots qui mouchardent

Des insectes-robots qui mouchardent

Alexandre Sirois, la Presse

dimanche 14 octobre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Si vous êtes un jour aux prises avec un insecte vrombissant qui ne vous lâche pas d’une semelle, souriez. Vous êtes peut-être filmé !

De minuscules robots en forme d’insectes bourdonnent peut-être près de chez vous dans le but de vous espionner. C’est du moins ce que vient d’insinuer le très sérieux Washington Post.

Le quotidien américain a publié un article à ce sujet en début de semaine. On y laisse entendre que des insectes robots ont récemment été aperçus à quelques reprises lors de rassemblements politiques à Washington et New York.

Notamment à une manifestation antiguerre, le mois dernier, dans la capitale américaine. « Ils ressemblaient à des libellules ou à de petits hélicoptères. Mais je vous le dis, il ne s’agissait pas d’insectes », témoigne une des participantes citées, Vanessa Alarcon.

La rumeur est alimentée par le fait que le gouvernement américain a déjà publiquement manifesté son intérêt pour ce qu’on surnomme les robobugs. Et par le fait qu’il ne s’agit plus vraiment de science-fiction.

Avancées

D’importantes avancées dans ce domaine ont été documentées depuis quelques années. Un des experts en la matière, Ronald Fearing, cherche depuis près de 10 ans à concevoir un robot ailé miniature comme ceux qui auraient été vus à Washington et à New York. Et il est sur la bonne voie.

Ce professeur de l’Université de la Californie à Berkeley, en entrevue à La Presse, a dit avoir conçu un robot aussi petit qu’une mouche. Précision importante, toutefois : son équipe n’a pas encore pu le faire voler.

Cela dit, le chercheur admet qu’un de ses concurrents ait pu secrètement mettre au point un insecte-robot volant ces dernières années.

« Tout est possible, dit-il. Depuis 1998, nous avons mis au point plusieurs technologies utiles pour construire de très petits appareils. Il est possible que quelqu’un ait pris nos idées, les poussant plus loin sans nous en parler. Mais ce ne sont que des spéculations. »

Scepticisme

Le chercheur s’est cependant dit « amusé » par l’article du Washington Post et s’est montré sceptique par rapport aux témoignages rapportés. « Si quelqu’un a inventé cet appareil exceptionnel, il l’utilisera probablement pour quelque chose d’important dont nous n’entendrons pas parler. Pas pour surveiller des gens qui manifestent en public et prendre le risque qu’on le découvre », dit-il.

Notons par ailleurs qu’aucun département ou agence n’a voulu confirmer l’existence d’une flotte de robobugs dirigés par Washington.

Mais si les insectes- robots existent, ils n’ont qu’à bien se tenir. Le gouvernement français vient d’annoncer qu’il disposera en décembre de robots volants équipés d’une caméra pour surveiller tant les manifestations que les banlieues. Des robots en forme de mouettes.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :