lundi 23 octobre 2017

Accueil du site > Défense > France > Safran : aurait chargé Merrill Lynch d’une "réflexion stratégique" (...)

Safran : aurait chargé Merrill Lynch d’une "réflexion stratégique" (’Les Echos’)

Boursier.com

lundi 15 octobre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Les spéculations sur l’avenir de Safran devraient être relancée cette semaine. Selon ’Les Echos’ publié ce matin, le groupe de défense et de télécoms aurait confié une mission de "réfléxion stratégique" sur son avenir à la banque américaine Merrill Lynch.

Citant des sources concordantes, le quotidien économique ajoute que ce mandat aurait été donné à la banque il y a une dizaine de jours au plus... Safran, né en 2005 de la fusion entre le motoriste d’avion Snecma et le groupe Sagem (défense et télécoms) a fait l’objet de nombreuses rumeurs ces derniers mois, après avoir échoué à convaincre le marché de la pertinence de la fusion.

Après une âpre guerre des chefs en 2006, entre les ex-dirigeants de Sagem et de Snecma, le marché table désormais sur un rapprochement de Safran avec Thales, bien qu’aucune négociation n’ait officiellement eu lieu pour l’instant.

Le groupe EADS s’est aussi dit intéressé par certains actifs de la branche Sagem Défense et Sécurité, s’ils étaient mis en vente, tandis que d’autres rumeurs évoquent un mariage Safran - Zodiac, voire une union Safran - Alstom.

Cette dernière rumeur paraît peu crédible, soulignent le quotidien économique, étant donné les relations étroites qu’entretiennent Snecma et l’américain General Electric (un des principaux concurrents d’Alstom) dans les moteurs d’avions.

En outre, Bouygues, le principal actionnaire d’Alstom, semble nettement privilégier un rapprochement entre Alstom et Areva dans le secteur de l’énergie...


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :