mardi 17 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Pologne : les Etats-Unis comptent sur le déploiement de l’ABM en cas (...)

Pologne : les Etats-Unis comptent sur le déploiement de l’ABM en cas de relève du gouvernement (Gates)

RIA Novosti

lundi 22 octobre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Les Etats-Unis espèrent que la future relève du gouvernement à l’issue des dernières élections législatives en Pologne ne se répercutera pas sur la mise en oeuvre des projets américains de déploiement du système de défense antimissile (ABM) sur le territoire polonais, a déclaré lundi à Kiev Robert Gates.

"Il nous faudra encore discuter des détails concrets avec le nouveau gouvernement polonais, mais nous espérons évidemment que notre coopération avec la Pologne se poursuivra, qu’il s’agisse de l’Irak et de l’Afghanistan ou de l’installation d’une base ABM (sur le territoire polonais)", a déclaré le secrétaire américain à la Défense Robert Gates lors d’une conférence de presse à l’issue de la réunion lundi du Conseil des ministres de la Défense des pays de l’Europe du Sud-Est dans la capitale ukrainienne.

Dimanche 21 octobre, des élections législatives anticipées ont eu lieu en Pologne. Selon les données préliminaires, à l’issue du scrutin, le parti d’opposition libéral "Plate-forme civique (PO)" l’emporte largement. Il est suivi par le parti conservateur au pouvoir "Droit et Justice (PiS)". Le premier ministre polonais Jaroslaw Kaczynski a reconnu sa défaite aux élections et félicité ses adversaires.

Le secrétaire américain à la Défense a souligné que les relations entre les Etats-Unis et la Pologne étaient "très étroites, indépendamment de la composition du gouvernement (polonais)".

"J’espère que cette coopération se poursuivra", a ajouté Robert Gates.

Les Etats-Unis envisagent de déployer certains éléments de leur bouclier antimissile sur le territoire de la Pologne et de la République tchèque. Le coût de la mise en place de la composante européenne du système de défense antimissile dans les cinq années à venir est évalué à 1,6 milliard de dollars. A l’avenir, ce système pourra être élargi par des éléments basés en mer et déployés dans l’Espace.

Les Américains entendent déployer dix missiles antimissiles sur le territoire de la Pologne et installer un radar ABM sur le territoire de la République tchèque. Le premier de ces dix intercepteurs américains peut être mis en service en Europe déjà d’ici 2011, et le déploiement des dix missiles peut être achevé d’ici 2013.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :