jeudi 14 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > Nigeria : liberté sous caution pour une Américaine détenue pour (...)

Nigeria : liberté sous caution pour une Américaine détenue pour espionnage

AFP

mardi 23 octobre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Une citoyenne américaine détenue pour espionnage au Nigeria a été remise en liberté sous caution mardi par la Haute cour fédérale d’Abuja qui lui a interdit de « s’approcher du Delta du Niger » (sud), où elle est censée avoir attenté à la sécurité du pays.

« N’allez nulle part à proximité du Delta du Niger pour le moment », a lancé à Judith Asuni le juge de la Haute cour, Binta Murtala-Nyako, en réclamant également une garantie bancaire de 10 millions de naira (800 000 dollars).

Mme Asuni, 60 ans, épouse d’un Nigérian et qui réside au Nigeria depuis trente ans, avait été arrêtée le 26 septembre avec un collègue de l’organisation non gouvernementale qu’elle dirige, Academic Associates Peace Works. Cette ONG travaille à la résolution pacifique des conflits, et opère dans le delta du Niger, région pétrolière du Nigeria.

Mme Asuni et son collègue nigérian, Danjuma Saidu, lui aussi libéré sous caution mardi sous les mêmes conditions, ont été inculpés pour avoir aidé deux réalisateurs allemands à tourner un documentaire sur les problèmes de la région pétrolière et les avoir encouragés à mentir pour obtenir leur visa.

Les Allemands avaient également été inculpés dans cette affaire mais ils ont été libérés sous caution.

L’ambassade des États-Unis au Nigeria avait fait part de sa « grande préoccupation » quant au sort de Mme Asuni, dont l’action en faveur de la « compréhension » dans la région du Delta du Niger est « reconnue », avait-elle souligné dans un communiqué.

La région du Delta du Niger, principale zone de production du pétrole au Nigeria, est régulièrement le théâtre d’enlèvements d’expatriés et d’attaques d’installations pétrolières par des groupes de militants qui veulent un meilleur partage des ressources pétrolières. Le siphonnage d’oléoducs et la vente de pétrole sur le marché noir y sont également courants.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :