lundi 18 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > La force de frappe d’Israël dans le commerce du Homeland (...)

La force de frappe d’Israël dans le commerce du Homeland security

Knowckers.org

jeudi 25 octobre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Le dernier salon Milipol a démontré que les nouvelles technologies utilisées dans le cadre de la surveillance de zone pour les programmes d’intelligence territoriale israéliennes sont en pointe sur le marché mondial.

The Israël Export & International Cooperation Institute (IEICI) estime que les entreprises de sécurité israéliennes qui travaillent sur le marché du Homeland Security) sont au nombre de 450.

Elles emploient 25 000 personnes. 300 de ces entreprises ont une activité tournée vers l’international. Le montant des exportations non-militaires liées au Homeland Security représente 1 milliard de dollars et la production de technologies porte sur 2 milliards $.

La rhétorique d’IEICI en la matière reste la même : pays menacé depuis sa création, historicité du concept d’HLS + expertise des entreprises. Les Israéliens se présentent tout naturellement comme les mieux positionnés.

Leur site est un modèle du genre : http://security.export.gov.il/

L’étude Sécurité Globale Bretagne effectuée en 2007 par l’EGE a démontré que les centres de décision civils et militaires ont encore le plus grand mal à monter dans ce domaine des task force compétitives pour vendre leurs produits sur le marché mondial. L’importance d’Internet n’est pas encore comprise. La France est pour l’instant incapable de créer un site aussi performant que securiy.export.gov.il.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :