lundi 11 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > Le ministre de la Défense chilien visite le pôle sud

Le ministre de la Défense chilien visite le pôle sud

Xinhua

samedi 3 novembre 2007, sélectionné par Spyworld

Le ministre chilien de la Défense Jose Goni et le chef d’état-major de l’armée de l’air, le général Ricardo Ortega, ont entamé une visite du pôle sud vendredi, déclarant que l’utilisation de la base navale Arturo Prat serait reprise formellement en mars 2008.

M. Goni a déclaré que la reprise des activités de la base navale, ainsi que de deux bases militaires dans la région de l’Antarctique, doit démontrer la présence et la souveraineté du Chili ainsi que le soutien du pays à des projets de recherche scientifique.

Il a ajouté que les militaires chiliens se conforme toujours au traité de l’Antarctique, et que toutes ses activités dans la région de l’Antarctique ont des visées pacifiques, principalement pour conduire des recherches scientifiques et pour protéger l’environnement.

Le 17 octobre, la Grande-Bretagne a enregistré une requête auprès des Nations unies pour étendre son territoire dans l’Antarctique à environ 1 million de kilomètres carrés, couvrant une zone vaste de fonds marins dans l’Antarctique britannique près du pôle sud.

La requête sur ces fonds marins a attiré l’attention de l’Argentine et du Chili, qui devraient formuler leurs propres requêtes sur la région.

Le traité de l’Antarctique de 1959, dont le Royaume-Uni est un des signataires, interdit toute exportation de pétrole, de gaz et de minéraux dans la région, et l’Antarctique ne peut être utilisé autrement que pour la recherche scientifique. Le traité de l’Antarctique a été mis en oeuvre en 1961.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :