mardi 17 octobre 2017

Accueil du site > Défense > International > Les experts en défense et en sécurité ont rendez-vous à Québec

Les experts en défense et en sécurité ont rendez-vous à Québec

Lise Fournier, le Soleil

samedi 3 novembre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

La défense et la sécurité sont parmi les grands enjeux de la planète. Depuis les attentats du World Trade Center à New York en 2001, tous les pays savent qu’ils peuvent être, un jour, la cible de terroristes. Un nouveau contexte qui incite les experts à collaborer.

À Québec, du 13 au 16 novembre, 350 organisations et compagnies spécialistes de la défense et de la sécurité se réuniront au Château Frontenac de Québec pour échanger, comparer leurs stratégies, partager des solutions. C’est la quatrième présentation de l’événement Défense, Sécurité, Innovation dans la capitale.

La toute première rencontre avait été organisée par le Centre de recherche pour la défense Valcartier maintenant connu sous le nom de Recherche et développement pour Défense Canada (RDDC). Depuis, Pôle Québec Chaudière-Appalaches et Technopôle Défense et Sécurité se sont joints à RDDC.

« Quand nous avons créé ce symposium en 2001, c’était surtout pour présenter les réalisations qui se faisaient à Valcartier, mentionne Claire Gagnon, une des pionnières du projet. Aujourd’hui, les présentations de technologies sont plus nombreuses et l’événement a pris beaucoup de crédibilité, dit-elle. Mais notre but premier, c’est vraiment de créer une synergie entre les chercheurs, l’industrie et les forces de défense et sécurité. »

La France, les États-Unis, le Canada, le Royaume-Uni et le Québec exposeront tour à tour les partenariats qui se sont établis entre la défense et la sécurité. Deux secteurs qui, selon les experts, devraient être des alliés naturels. Comme par le passé, des séminaires porteront aussi sur la sécurité aérienne, maritime et frontalière là où les technologies peuvent faire la différence. Plusieurs compagnies seront d’ailleurs sur place pour exposer leurs dernières innovations.

Dans la région de Québec, l’industrie militaire rapporte 260 millions $ par année. Quelque 80 entreprises et centres de recherche sont liés tant au militaire qu’à la sécurité. Elles fournissent du travail à 6000 personnes. Le plus gros employeur est le RDDC Valcartier, qui, à lui seul, emploie 400 travailleurs dont 280 chercheurs.

Pour avoir plus de détails sur Défense, Sécurité, Innovation, vous pouvez naviguer à www.defenseinnovation.org.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :