lundi 18 décembre 2017

Accueil du site > Défense > International > Le Japon veut que la Chine soit "plus transparente" sur dépenses (...)

Le Japon veut que la Chine soit "plus transparente" sur dépenses militaires

AFP, via Ixarm

lundi 27 juin 2005, sélectionné par Spyworld

logo

Le ministre japonais de la Défense, Yoshinori Ono, a exhorté lundi la Chine à se montrer "plus transparente" quant à ses dépenses militaires, au moment où les relations diplomatiques entre les deux pays sont au plus bas depuis trente ans."Nous avons besoin de davantage de transparence sur les dépenses militaires du gouvernement chinois", a expliqué M. Ono dans un discours devant la chambre de commerce américaine à Tokyo.Ces propos surviennent alors que les dirigeants japonais craignent que la Chine utilise l’aide au développement japonaise pour renforcer sa puissance militaire, ce que Tokyo considère comme une menace.Officiellement, la Chine ne consacre qu’environ 1,5% de son produit intérieur brut aux dépenses militaires, mais en fait le chiffre est beaucoup plus élevé, a affirmé M. Ono."Les dépenses militaires chinoises ont augmenté de 10% par an, pour la 17ème année consécutive", a affirmé le ministre, soulignant que le Japon, de son côté, n’y consacrait que 0,8% de son PIB."Cela montre combien le Japon est une nation pacifiste", a-t-il plaidé. Le Japon a adopté en 1946 une Constitution pacifiste qui lui interdit de faire la guerre.Les deux pays sont en froid au sujet de visites annuelles du Premier ministre japonais Junichiro Koizumi au sanctuaire patriotique du Yasukuni de Tokyo, considéré comme le symbole du Japon impérialiste des années 30-40.En outre, la Chine s’oppose à la candidature de Tokyo à un siège permanent au Conseil de sécurité de l’ONU."La Chine est un pays avec qui nous devrions préserver de bonnes relations" a toutefois estimé le ministre."Au Japon, on dit que ces relations sont glaciales au niveau politique mais très chaleureuses en matière économique", a-t-il noté, en estimant qu’"il faut faire en sorte que les relations politiques soient aussi chaleureuses".Selon la Chine, "les relations politiques sino-japonaises connaissent leur moment le plus difficile" depuis la normalisation diplomatique en 1972.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :