mardi 12 décembre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Al-Zawahiri annonce le ralliement d’un mouvement islamiste libyien à (...)

Al-Zawahiri annonce le ralliement d’un mouvement islamiste libyien à Al-Qaida

Le Monde, avec AFP

samedi 3 novembre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

"Des dirigeants du Groupe islamique combattant en Libye ont annoncé leur ralliement au réseau d’Al-Qaida", déclare le numéro deux d’Al-Qaida, Ayman Al-Zawahiri, dans un enregistrement sonore mis en ligne samedi 3 novembre, dont l’authenticité n’a pu être établie dans l’immédiat.

Ce mouvement islamiste libyen a été formé au début des années 1990, en Afghanistan, par des militants libyens venus combattre les Soviétiques et restés sur place après le départ de ces derniers. Son existence a été annoncée en 1995. Il se fixe pour objectif de renverser le régime de Mouammar Kadhafi et de le remplacer par un Etat islamique radical. Ce groupe est considéré comme extrémiste par les autorités libyennes et plusieurs dizaines de ses membres sont emprisonnés. Il s’agit du deuxième groupe islamiste maghrebin à rallier Al-Qaida, après le Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) algérien qui s’est rebaptisé en janvier "Mouvement d’Al-Qaida dans les pays du Maghreb islamique", et a renvendiqué en septembre un attentat suicide, commis près de Lakhdaria, en Algérie, qui a fait neuf blessés, dont deux Français et un Italien.

APPEL À SE REBELLER CONTRE MAHMOUD ABBAS

Dans cet enregistrement mis en ligne sur un site islamiste généralement utilisé par Al-Qaida et d’autres groupes radicaux, le bras droit d’Oussama Ben Laden appelle aussi les musulmans à proclamer le "djihad" - guerre sainte - contre les intérêts des Etats-Unis, de la France et de l’Espagne au Maghreb."Soutiens (...) tes enfants pour battre nos ennemis et nettoyer nos terres de leurs esclaves (Mouammar) Kadhafi, Zine El Abidine (Ben Ali), (Abdelaziz) Bouteflika et Mohammed VI", les dirigeants libyen, tunisien, algérien et marocain, déclare encore Ayman Al-Zawahiri.

Ayman Al-Zawahiri exhorte par ailleurs les partisans du Fatah à se rebeller contre leur chef, le président palestinien Mahmoud Abbas, qu’il accuse d’avoir fait de leur mouvement "une annexe de la CIA" et "une division du Mossad" - les services secrets israéliens. Il les appelle "à revenir à leur religion et à rallier leurs frères, les moujahidine, en Palestine et ailleurs dans le monde musulman". Il s’adresse enfin aux "nationalistes et les laïcs arabes", leur demandant de "se repentir et embrasser l’islam", car les dirigeants de la mouvance laïque et nationaliste dans le monde arabe, "à l’instar de Kadhafi et Mahmoud Abbas, vous ont vendus et vous ont offerts aux Etats-Unis et à Israël".


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :