vendredi 15 décembre 2017

Accueil du site > Renseignement > International > La GRC aurait besoin de ses propres services de renseignement

La GRC aurait besoin de ses propres services de renseignement

Presse Canadienne

vendredi 9 novembre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Un ancien haut responsable de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) affirme que cette dernière a besoin de sa propre équipe de renseignement, distincte du Service canadien du renseignement de sécurité (SCRS), afin de lutter contre le terrorisme et d’autres activités criminelles constituant une menace pour la sécurité nationale.

Robert Simmonds, qui était commissaire de la GRC au moment de la mise en place du SCRS, a affirmé dans le cadre de l’enquête sur l’affaire Air India, jeudi, n’avoir jamais douté de la compétence de l’agence civile d’espionnage ou du bien-fondé de son existence.

Il a cependant maintenu qu’il était nécessaire que la police fédérale puisse de son côté rassembler des éléments de preuve d’une façon qui puisse répondre aux exigences des tribunaux, plutôt que de dépendre du SCRS, qui s’oppose habituellement à ce que ses sources et ses méthodes de cueillette de renseignements soient divulguées publiquement.

M. Simmonds a dit ne pas comprendre pourquoi le SCRS ne serait pas content de travailler en parallèle avec la GRC, ne serait-ce que pour protéger le voile de confidentialité qui le préoccupe tant.

Il a soumis l’exemple de la Grande-Bretagne, dont les services de sécurité MI-5 et une branche spéciale de Scotland Yard, siège de la police londonnienne, agissent parallèlement dans le cadre des enquêtes sur le terrorisme.

M. Simmonds a cependant reconnu qu’une entente similaire au Canada pourrait soulever des questions politiques sensibles, affirmant que de "prudentes considérations" devraient entourer le mandat confié à la GRC et la supervision de ses opérations de renseignement.

L’ex-haut responsable de la GRC a fait ces déclarations dans le cadre de l’enquête relative à l’attentat perpétré contre un appareil de la société aérienne Air India, qui a fait 329 morts en juin 1985.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :