lundi 16 octobre 2017

Accueil du site > Technologie > Passeport pour Taliban City ?

Passeport pour Taliban City ?

Marc Olanie, Réseaux & Télécoms

jeudi 30 juin 2005, sélectionné par Spyworld

logo

La Grande Bretagne envisage de faire sous-traiter la vérification de ses visas biométriques d’entrée pour des motifs économiques. La sous-traitance desdits visas -donc la collecte et la manipulation de ces données biométriques- sera effectuée à Mumbai, à Dehli -ou un reporter du Sun, la semaine passée, y achetait des comptes Lloyd par centaines de milliers- et à Islamabad, dont la sympathie pour le mouvement Taliban était, il n’y a pas si longtemps, une affirmation politique gouvernementale. En d’autres termes, des entreprises privées étrangères assureront une tâche dépendant, en temps normal, du Ministère de l’Intérieur ou des Affaires Etrangères.

Sous-traitance aux USA également, où Verified Identity Pass, une entreprise privée, a récupéré le marché des « contrôles de sécurité » de l’aéroport international d’Orlando. Les données sont authentifiées par le DHS (Homeland Security), c’est dire la qualité du fichier clientèle. Là encore, les SGBD comportent des données biométriques. Là encore, les autorités assurent que toutes les mesures sont prises pour que l’inimaginable ne puisse jamais arriver. L’inimaginable, c’est bien, mais le facilement imaginable, y ont-ils pensé ? Car les dernières attaques visant notamment les banques, ces derniers temps, sont techniquement très simples à mettre en œuvre et quasiment impossible à contrer estiment nos confrères de Computer World. D’autant plus difficiles à parer qu’elles sont de plus en plus ciblées, précises,... chirurgicales dirait-on chez les militaires.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :