dimanche 17 décembre 2017

Accueil du site > Terrorisme > International > Les États-Unis craignent une menace terroriste sur la présidentielle

Les États-Unis craignent une menace terroriste sur la présidentielle

AFP

mercredi 21 novembre 2007, sélectionné par Spyworld

logo

Les attentats de Madrid et Glasgow, qui s’étaient produits en pleine période électorale, ont soulevé des craintes aux États-Unis concernant une attaque terroriste pendant la campagne pour la présidentielle de 2008, selon la Maison-Blanche.

Le gouvernement américain n’a pas identifié de menace précise, mais Al-Qaeda considère les élections comme une période opportune pour lancer des attaques, a souligné mardi sur CNN Frances Townsend, conseillère du président américain George W. Bush pour la Sécurité intérieure et la lutte antiterroriste.

« Nous n’avons pas connaissance d’une menace précise », a-t-elle dit, mais « ce que nous savons, c’est que nous avons vu les attentats contre des trains à Madrid juste avant les élections en Espagne. Après la prise de fonction (du premier ministre britannique) Gordon Brown, nous avons vu les attentats à Glasgow », en Ecosse, a-t-elle souligné.

Les attentats du 11 mars 2004 à Madrid avaient fait 191 morts et 1.841 blessés. Glasgow a été la cible d’un attentat manqué le 30 juin au moyen d’une voiture qui s’est encastrée dans la porte d’entrée du terminal de l’aéroport. La veille, deux voitures piégées avaient été retrouvées dans le centre de Londres.

« Nous savons qu’Al-Qaeda considère ces périodes (électorales) comme particulièrement vulnérables » et « étant donnée notre expérience et ce que nous savons, je crois que nous avons réellement l’obligation de nous préparer particulièrement à cette transition », a-t-elle dit.

Les capacités d’action d’Al-Qaeda se sont améliorées dans ses bases situées dans des zones tribales du Pakistan, a-t-elle dit, mais « ce qu’ils n’ont pas », selon les renseignements dont disposent les Américains, « ce sont des agents infiltrés aux États-Unis ».

Mme Townsend, qui fait partie des proches conseillers de M. Bush, a annoncé lundi qu’elle quitterait ses fonctions début 2008 pour rejoindre le secteur privé.


Envoyer : Newsletter Imprimer : Imprimer Format PDF : Enregistrer au format PDF PartagerPartager :